Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marie-Nel lit

Le château de Tanna'Saoghal de A.J. Crime

2 Octobre 2017 , Rédigé par Marie Nel

Le château de Tanna'Saoghal de A.J. Crime

Publié chez Évidence Éditions

 

 

Résumé :

 

L’Écosse ; les Lands battues par les éléments, les reliefs ciselés au scalpel, des rivières innombrables s’écoulant dans les précipices berceaux des lacs, une nature sauvage comme le peuple des Highlands qui vous raconte les histoires des démons au coin du feu. Dans ce décor se joue l’affrontement éternel du bien contre le mal et de ses suppôts avides de pouvoir.
Au château de Tanna’Saoghal, vous assisterez à cette lutte dans l’ascension et la décadence pour la domination des faibles esprits humains. Heureusement pour nous, quelques âmes charitables combattent les démons pour que nous soyons des proies moins faciles malgré le scepticisme généralisé et de coûteuses victoires.

 

 

Mon Avis :

 

La couverture du roman reflète très bien son ambiance, mystérieuse, austère...le résumé m'a tentée tout de suite, déjà parce que ça se passe en Écosse, et que les légendes sont légion là bas ! Pour ce qui est de l'atmosphère je n'ai pas du tout été déçue ! A.J. Crime a dès le départ donné le ton avec des descriptions très pointues et précises sans qu'elles soient trop lourdes, le brouillard, la pluie, les rues désertes, etc.. il n'en fait pas des tonnes, juste ce qu'il faut et c'est très appréciable. Son écriture est très fluide, il a construit son roman de telle façon qu'il n'y a jamais aucun temps mort, faisant des retours sur le passé au milieu des événements présents.

Bill Wallon arrive dans le village de Tanna'Saoghal, où il compte visiter le château. Il nous explique qu'il était avant d'une nature très « terre à terre » et ne croyait pas du tout aux esprits et autres fantômes, mais il nous conte un récit pour le moins surprenant qui l'a fait changer complètement d'avis. Il a été en effet victime d'un être malveillant, d'une entité à la puissance phénoménale qui détruit tout sur son passage, que ce soit matériel ou humain...Arrivé dans ce village, Bill se restaure à l'auberge où une personne vient lui parler de faits s'étant déroulés quelques années plus tôt dans le fameux château pour le dissuader d'y aller. Ces faits retracent l'arrivée d'un couple et de son fils handicapé et leur installation dans le château qu'ils viennent d'acheter et où ils vont recevoir leurs amis. Ce passage est vraiment le plus dur à lire, là où il y a le plus de tension, là où la peur m'a prise au ventre, où j'avais envie de détourner mes yeux devant certaines scènes comme au cinéma...l'auteur est allé très loin dans l'horreur à ce niveau, et il a vraiment su créer un réel suspense, une extrême vigilance à chaque page ! Je me rappellerai toujours de l'arrivée du couple dans leur vieille voiture..c'est glaçant !

Après ce retour dans le passé, Bill n'est pas du tout apeuré par ce qu'il vient d'entendre et compte bien continuer sa prospection. Il se lie d'amitié avec une bibliothécaire, il a des recherches à faire dans des documents, et c'est ainsi que nous, lecteurs, comprenons que tout est lié dans l'histoire de Bill et que l'on comprend pourquoi il veut retrouver cet esprit coûte que coûte. Les scènes qui vont suivre ne vont pas être de tout repos non plus. Le paranormal flirte avec la réalité d'une manière très intime, connaissant ce que peut faire cet esprit, je me suis demandée plus d'une fois si les personnages allaient pouvoir s'en sortir indemnes ! Le rôle de Bill a été très bien travaillé par l'auteur, il est d'un grand sang froid, il craint mais ne recule pas et veut absolument anéantir cet esprit, cette chose qui a provoqué tant de drames afin qu'il ne recommence plus.

Les autres personnages entourant Bill sont eux plus touchants, je pense notamment à la bibliothécaire et à l'autre amie de Bill. En fait, il y a deux histoires dans le roman, celle de Bill et de sa quête, et celle du couple, nouveaux propriétaires du château. On assiste aux retrouvailles des amis pendant leur voyage, à l'arrivée de ceux-ci, ils ne s'étaient pas vus depuis leur jeunesse, donc ils ont une tonne de choses à se raconter, certains sont mariés avec des enfants. Une belle réunion entre amis dans la joie et la bonne humeur, mais c'est sans compter avec ce qui hante les murs et ses malédictions ! Cette partie pourrait être un livre à elle toute seule, l'auteur raconte tout très bien, on s'attache à certaines personnes, les émotions arrivent très vite, la peur, l'effroi, on assiste au drame en tant que spectateur !

Donc vous l'aurez compris, un roman d'une densité extrême ! Densité dans l'histoire, densité de personnages, densité dans les descriptifs, dans les décors. La peur et l'épouvante se mêlent à un suspense haletant. Ce n'est pas comme dans d'autres polars, où on ne connait pas l'assassin et que tout se dévoile à la fin. Non, là, on sait quelle entité est l'auteur de tel drame, tout le suspense réside dans le fait d'arriver à arrêter, voire anéantir cet esprit. Et ça, je ne l'ai appris qu'à la toute dernière page ! Je me suis surprise à regarder le nombre de pages qu'il me restait à lire, car rien de résolu alors que la fin approchait ! C'est d'une addiction à couper le souffle !

Je ne suis pas une fan des écrits d'épouvante ou d'horreur, certaines scènes sont assez fortes de ce point de vue là, si vous aimez, lisez vite ce roman, vous serez comblés ! Si vous n'aimez pas trop comme moi, je vous conseille tout de même de le lire pour tout ce que j'ai évoqué au-dessus, les scènes les plus terribles ne prennent pas beaucoup de place dans le roman par rapport à tout ce qu'il y a d'exaltant et de stressant ! C'est une lecture qui fait tout oublier, surtout l'heure ! Impossible de s'ennuyer !

Ce fut donc pour moi un moment de lecture intense, pour les amoureux de l'Écosse comme moi, j'ai fait un très beau voyage, un peu stressant, mais un beau voyage tout de même ! Je remercie l'auteur et le félicite pour la précision de son écriture, je vais me pencher sur ses autres écrits pour encore mieux le découvrir. Et un grand merci au webzine les Rebelles, qui grâce à leur partenariat avec Évidence Éditions, m'ont permis de connaître cet auteur de talent.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article