Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marie-Nel lit

INTERVIEW de Eva de Kerlan

1 Février 2016 , Rédigé par Marie Nel

Bonjour Eva, enchantée de faire ta connaissance et merci de répondre à ces quelques questions !

Bonjour Marie. Je suis ravie de faire cette interview avec toi.

Pourrais-tu te présenter afin de mieux te découvrir :

Allons-y. Eh bien j’ai dépassé la trentaine, j’habite entre Paris et la campagne, j’ai deux enfants et une belle expérience dans le monde éditorial.

J'ai lu que tu étais dans le monde de l'édition, ça fait quoi de passer de l'autre côté maintenant ?

C’est assez amusant en fait. Je me rends un peu mieux compte de ce que j’ai pu faire vivre à mes rédacteurs du temps où c’était moi la chargée d’édition, par exemple ; du coup j’essaye de faire de mon mieux pour ne pas donner d’ulcère à l’équipe de Nisha.

Depuis quand écris tu ?

Depuis… toujours ou presque, je crois. C’est vague, je sais. J’ai toujours aimé raconter des histoires à partir de récits que j’avais lus. Mais mon premier véritable texte, avec un début, une intrigue, une fin… j’ai dû l’écrire vers mes 12 ou 13 ans je pense. Ça ne me rajeunit pas !

Et justement, a-t-il été dur de trouver une maison d'édition ?

Pour Journal d’un gentleman, non. Car en fait j’ai eu la maison d’édition avant d’avoir le texte. C’est un peu particulier.

Comment s'est passé ta rencontre avec Nisha ?

Super bien ! Adeline est une personne adorable, super communicative et qui te contacte pour le moindre pépin, c’est une relation de confiance très agréable à vivre

Le 3 février va paraître le premier tome de « Journal d'un gentleman », comment t'es venue cette idée originale d'écrire le journal d'un homme (ça change du milieu féminin!) ?

L’idée, en réalité, m’a été imposée. J’ai répondu à un appel à textes et ai été retenue par Adeline pour écrire le récit d’un jeune homme, Alex, qui rencontre une jeune femme dont il s’éprend. J’avais donc cette trame et le titre comme base de travail. A moi d’inventer (tout) le reste.

Ça ne doit pas être évident de se mettre dans la peau d'un homme au niveau sentimental et à tous les niveaux d'ailleurs ? Tu as fait comment ?

Ce n’est pas si compliqué, en fait. Quoique… on va dire que j’ai beaucoup, beaucoup observé mon époux et mes amis.

As-tu écrit d'autres nouvelles ou romans ?

Oui, un bon paquet. Un de mes textes a été publié il y a quelques années, sous un autre nom et dans un autre registre. J’ai d’autres récits sous le coude également, qui recherchent un éditeur.

Quel autre style que la romance aurais-tu envie d'écrire, s'il y en a ?

Alors il faut tourner ça au présent : quel autre style écris-tu, pour être exacte. J’écris des romans de fantasy, limite science-fiction, avec un brin d’Histoire.

As-tu déjà de nouveaux projets dans la tête ? On peut en savoir un peu ou c'est encore top secret ?

J’en ai beaucoup, des projets. Avec Nisha, il y a déjà une série de nouvelles qui va sortir mi-février 2016. Adeline et moi avons aussi évoqué d’autres nouvelles et une autre saga pour bientôt. Mais bon, ne révélons pas tout tout de suite…

A titre personnel, j’ai entamé des démarches pour soumettre un autre texte, de fantasy celui-là, à différentes maisons d’édition. Je croise les doigts pour que ça aboutisse

Comment se passent tes moments d'écriture ? En silence, isolée, en musique ?

Systématiquement : dans le calme ! C’est primordial. A 99%, j’écris le soir et la nuit, quand je sais que personne ne viendra me déranger, hormis mes chats.

Comment te sens-tu à quelques jours de la sortie ?

A vrai dire je ne réalise pas trop. J’ai juste une grande, grande peur : c’est que ça ne plaise pas assez. Et puis je suis à fond dans l’écriture de la suite, ça m’empêche de penser à cette date fatidique !

Quelle lectrice es-tu ? Quels sont tes goûts ?

Je suis une romantique. J’adore les beaux textes, ceux qui ont une poésie intérieure, comme les romans de Bernard Tirtiaux, Barjavel ou Marie Stewart. Je suis accroc aux récits d’aventure, et aux textes historiques de tout ordre : légendes (Avalon, Merlin, mythologie….), guerre épiques (Carthage par exemple) ou personnages emblématiques (Ramsès pour ne citer que lui). Avec une mention spéciale pour Jean Auel et sa saga préhistorique (déformation d’étudiante).

Si tu devais partir sur une île déserte, quel livre emporterais-tu avec toi ? Un seul, ne triche pas !

Un seul ? dur dur… ma liseuse chargée à bloc, ça irait ? Bon, plus sérieusement… Le petit prince, certainement. Ou Les mémoires de Zeus, de Maurice Druon. Ah, je ne sais pas !!!

Quels sont tes loisirs quand tu n'écris pas ?

Ah, bonne question. Ça me prend tellement de temps, l’écriture… Je dirais : jardiner, lire, lire et encore lire, être avec mes enfants. Et voyager.

Tes trois dates (ou plus) importantes dans ta vie ?

18 mai 2008, 22 aout 2014, 09 mars 1975, 29 aout 2005. Mais je ne dirais pas à quoi ça correspond ;-)

Quel est le dernier film que tu as vu au cinéma ?

Star wars le réveil de la force (super original, j’avoue !)

Quel est ton auteur de roman favori (ou plusieurs!) et qui t'inspire le plus ?

J’en ai cité quelques-uns plus haut, en fait : Barjavel, B. Tirtiaux, J. Auel, M. Stewart, Maurice Druon. Il y en a d’autres, mais bon, si je les cite tous, on y est encore jusqu’à demain !

Une chanson que tu aimes écouter en boucle ?

Forgiven, de Within temptation.

Le livre que tu lis en ce moment ?

Je n’en ai pas ! Je n’ai pas le temps !! Mais le dernier que j’ai lu c’était Les mendiants de la mer.

Ton dernier fou rire ?

Il y a quelques heures, devant mon plus jeune qui faisait le pitre avec son frère.

Et ta dernière colère ?

Il y a quelques heures aussi, et à l’encontre du même bonhomme, qui a envoyé valser son jouet.

Je pense que pour l'instant, nous avons fait à peu près le tour, et il ne faut pas trop en dire tout de suite, laissons une part de mystère !!

C’est certain. Nous aurons j’en suis sure d’autres occasions de discuter ensemble.

Je te remercie pour le temps consacré à cette interview, je te souhaite plein de succès pour ce beau gentleman !! Je te laisse le mot de la fin pour tes futures lectrices :

Pour les lectrices ? Ne vous fiez pas aux apparences. Tout ce que vous lisez peut être… trompeur, on va dire.

Et encore merci pour ce très bon moment en ta compagnie;)

Et merci à toi.

Lien vers la page Facebook de l'auteur :

https://www.facebook.com/Eva-de-Kerlan-462359953888997/?fref=ts&__mref=message_bubble

INTERVIEW de Eva de Kerlan

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article