La Porte - 1 - La Clairière du Lion de A.L. Douzet

Publié le par Marie Nel

RÉSUMÉ

Rien n'avait préparé l'agent d'Europol Richard Pleasance à une si brutale descente aux enfers.

La Porte au Lion, tombeau d'un prince roumain vient d'être profanée, alors que le lieu est réputé scellé pour l'éternité.

Qu'ont en commun Brasov petit village roumain, Ikar marchand grec du XVe siècle, un alchimiste et une cambrioleuse dans le Pékin des J.O 2008 ?

Un gouffre d'éternité sépare tous ces éléments. Et pourtant, une clef les unit.

Au travers de trois histoires parallèles que le lecteur devra lire dans une construction romanesque inédite , La Porte offre la vérité sur un mythe populaire contemporain.

MON AVIS

Cela faisait un moment que je devais ouvrir cette Porte pour voir ce qui se cachait derrière. Voilà, je l'ai fait, et je me demande encore pourquoi j'ai attendu si longtemps pour découvrir ce roman.

L'originalité de celui-ci réside dans sa construction particulière. La Porte est composée de trois histoires apparemment distinctes les unes des autres, se passant à des époques différentes. Chaque chapitre (représenté par une porte) conte à chaque fois une partie de ces différentes périodes. Au début, cela peut paraître déstabilisant, j'ai eu peur de ne pas m'y retrouver. Mais au contraire, comme c'est assez court à chaque fois, cela donne beaucoup de rythme à la lecture. On a vite envie de savoir ce qu'il se passe dans l'épisode suivant, car il règne en plus un climat rempli de suspense.

J'ai donc fait la connaissance de Ikar en 1450 qui, après de terribles événements, part avec son ami vers les Carpates. Projetée ensuite en 1999, j'ai rencontré l'agent Pleasance qui enquête sur une mort étrange suite à une profanation de la Porte au Lion, tombeau d'un prince roumain. Et enfin, je me suis retrouvée à Pékin en 2008, avec un personnage troublant en la personne de Maryline, qui mène un véritable jeu de piste en laissant des pièces de Mah jong dans des endroits importants de la ville.

Au fur et à mesure de la lecture, on se rend compte que ces trois éléments sont en fait tous reliés, malgré le temps qui les sépare. Et c'est là que réside toute la fantaisie de ce roman. Celui-ci ressemble à un véritable puzzle où les morceaux se combinent. Chaque époque se rejoint de par une recherche commune. Ajoutez à tout cela le style de l'auteur, sans lourdeur dans l'écriture, bien au contraire, et vous aussi vous vous laisserez embarquer jusqu'à un final qui m'a donné l'envie d'ouvrir très vite la deuxième Porte pour découvrir ce qu'elle me réservait.

Ce premier tome pose les jalons et nous présente les différents protagonistes. Cela promet une suite toujours aussi addictive et pleine de suspense. Je vous invite, si vous ne l'avez pas encore fait, à ouvrir vous aussi La Porte. Et j'espère que, comme pour moi, cela sera un très bon moment de lecture.

Merci au webzine Les Rebelles de m'avoir donné l'occasion de le découvrir.

La Porte - 1 - La Clairière du Lion de A.L. Douzet

Commenter cet article