Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La mort en face de Chriss Bellabas

25 Mai 2020 , Rédigé par Marie Nel

La mort en face de Chriss Bellabas

Publié en Auto-Édition

 

 

Résumé :

 

Certains rêves de l’enfance façonnent la trajectoire d’une vie.

Edward rêvait de devenir paléontologue, mais jamais il n’aurait imaginé pouvoir étudier des dinosaures en chair et en os un jour. Sur l’île de Sommierta où les progrès de la science et la passion de centaines de personnes opiniâtres ont donné corps au fantasme de Jurassic Park, il expérimente la vertigineuse émotion d’un face-à-face avec ces créatures d’un autre âge.

Une nouvelle d’une dizaine de pages qui vous emmènera au temps des dinosaures .

 

 

À propos de l'auteur :

 

Rédacteur des débats le jour, écrivain la nuit, mais aussi homme trans au genre fluide engagé dans la lutte pour la visibilité et l’inclusivité des personnes LGBT+, Chris Bellabas a pris le contre-pied de ses regrets liés au manque de représentation des minorités dans la littérature en décidant d’écrire des histoires comme il aimerait en lire plus souvent. Personne ne s’étonne donc de voir s’épanouir sous la plume de cet amoureux de l’Imaginaire des loups-garous bisexuels, des sirènes pansexuelles, des vampyres polyamoureux et des dragons agenres, tout cela dans des contextes fantastiques / horrifiques parfois un chouïa gores.

 

 

 

Mon Avis :

 

Il y a peu, un de mes amis auteurs m'a contactée pour me proposer de découvrir Chris Bellabas au travers une nouvelle qu'il a écrite. Étant toujours très curieuse de découvrir et lire de nouvelles plumes, j'ai bien entendu tout de suite accepté. J'ai eu alors le plaisir de discuter avec Chris Bellabas et de lire cette nouvelle qui m'a emmenée dans un monde fantastique ressemblant à Jurassic Park. Aimant ce film, je me suis tout de suite intéressée à cette courte histoire.

 

Comme je viens de le dire, c'est une histoire d'une dizaine de pages qui se lit très rapidement. Je ne vais donc pas trop revenir sur le contenu au risque d'en dévoiler de trop et de vous spoiler le tout. En plus, le résumé dit juste ce qu'il faut savoir. J'ai donc suivi avec plaisir Edward qui se retrouve sur l'île de Sommierta où vivent des dinosaures. Il est passionné par ces animaux depuis longtemps, et notamment ceux de la race ayant des becs de canard. Il va découvrir sur cette île tout un monde qu'il avait vu auparavant dans le film Jurassic Park. Il prend des photos, il regarde évoluer tout un monde qu'il rêvait de découvrir, il va même arriver à en toucher un...mais une menace gronde, il doit prendre la fuite, va-t-il s'en sortir ?

 

Je n'en dirai pas plus, c'est largement suffisant. J'ai apprécié la justesse dans les descriptions des animaux et des décors dans lesquels ils évoluent. Les noms des différents dinosaures sont donnés en latin et dans le terme plus commun qu'on connait. L'histoire est très dense et très complète, j'ai très bien réussi à m'imaginer tout ce que l'auteur a pu me présenter. L'auteur a rendu ce monde très réaliste, j'ai vraiment eu la sensation qu'une telle île existait et que je pourrais moi aussi aller la visiter. Il a éveillé tous mes sens avec la beauté des lieux, des arbres, de la nature et de ces énormes animaux qui continuent de nous fasciner des millions d'années plus tard. Le film dont est tirée cette nouvelle y fait aussi pour beaucoup. Ce que j'ai d'ailleurs apprécié, c'est que l'auteur ne se cache pas de cette source d'inspiration, il cite le film, son personnage principal en est fan lui aussi. Cela empêche de penser qu'il aurait pu faire de la copie. J'ai trouvé cela plutôt bien vu.

 

Le style de l'auteur est très bon, il est arrivé à captiver mon attention dès le départ pour ne la laisser tomber qu'avec la fin. Je me suis d'ailleurs bien fait avoir avec ce final, je ne m'y attendais pas du tout, il m'a agréablement surprise et même amusée. J'aimerais tellement pouvoir vous en dire plus pour vous expliquer l'ingéniosité de l'auteur, mais je ne peux pas. Elle est même très mignonne et attendrissante, ce qui dénote complètement par rapport au reste de l'histoire. Je me suis retrouvée toute émue à la lecture des dernières lignes, montrant toute la délicatesse et la sensibilité de l'auteur.

 

J'ai pris beaucoup de plaisir à la lecture de cette courte histoire et cela m'a donné envie de lire à nouveau et découvrir d'autres écrits de cet auteur. Le format nouvelle a toujours cette petite frustration dûe au peu de pages, j'avais envie de rester encore un peu dans ce monde, voyager avec le personnage. Et d'un autre côté, la nouvelle se suffit, il est possible de l'étoffer et de faire un peu plus long, mais ce serait sans doute au détriment de répétitions et de lourdeurs qui seraient vraiment dommage. Toute la beauté de cette nouvelle réside dans sa fin et dans l'écart de monde entre elle et le contenu. C'est bien trouvé et ça me restera en tête, je garderai de cette lecture un très bon souvenir.

 

Je ne peux que vous conseiller la lecture de cette histoire. Si vous avez une dizaine de minutes où vous ne savez pas quoi faire et que vous avez aimé Jurassic Park, partez alors à la rencontre d'Edward, vous verrez que vous passerez un bon moment.

 

Je remercie chaleureusement Chris Bellabas pour cette belle aventure, je vais continuer à le suivre pour découvrir ses nouvelles publications.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article