Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Marie-Nel lit

Le Maitre de Limbes par Olivier Bal

11 Mai 2019 , Rédigé par Marie Nel

Le Maitre de Limbes par Olivier Bal

Publié aux éditions De Saxus

 

 

Résumé :

 

Que se passe-t-il réellement lorsque vous vous endormez ? Quand vous plongez au cœur de vos rêves, êtes-vous certain de ne pas être manipulé ?
Il existe, aux quatre coins du monde, certains individus dotés d'une incroyable aptitude : ils peuvent contrôler les rêves des autres.
En tentant de percer le secret de nos songes, plusieurs personnages vont faire une découverte qui pourrait changer à jamais le cours de l'histoire.
Lee, une journaliste, enquête sur le virus du Marchand de sable, une étrange épidémie qui ne touche que des enfants.
Gabriel, un adolescent narcoleptique isolé des autres, a la sensation qu'il peut visiter et modifier les rêves d'inconnus.
James, à la tête de l'empire pharmaceutique ONIR, poursuit en secret des expériences débutées trente ans auparavant...
Tandis que la CIA et la NSA se mènent une guerre secrète pour obtenir le contrôle des Limbes, au plus profond de leur sommeil, nos héros devront choisir leur camp. Une bataille se prépare, car qui contrôlera les rêves, contrôlera le monde.

Un roman vertigineux, entre le récit d'espionnage, le thriller et le fantastique, Le Maître des Limbes vous offrira une expérience de lecture unique et inoubliable.

 

 

Mon Avis :

 

Il y a peu de temps, je découvrais Olivier Bal avec son premier roman, Les Limbes, qui avait été un gros coup de cœur. J'avais pu apprécier l'imagination et le pouvoir de narration de l'auteur. Autant vous dire que je me suis vite précipitée sur ce second roman pour retrouver cet univers onirique qui m'avait tant plu la première fois. Le Maître des Limbes n'est pas présenté par l'éditeur comme étant une suite, mais je pense qu'il vaut mieux avoir lu Les Limbes tout de même avant, pour mieux s'imprégner de l'univers que l'auteur a créé. Et aussi pour mieux comprendre les agissements du personnage principal des Limbes, James Hawkins, que l'on retrouve ici.

 

À la différence des Limbes où James Hawkins était le principal protagoniste, ici, l'histoire va tourner entre plusieurs personnages, tous aussi importants les uns que les autres. L'autre point qui diffère est que l'on va vivre à plusieurs époques différentes. On retrouve ainsi James Hawkins plus de trente ans plus tard, en 2008. Il est à la tête d'un empire qui lui sert de couverture pour ses expériences sur les rêves et les Limbes. Il poursuit ce qu'il avait commencé en Alaska trente ans auparavant. De nouveaux personnages font leur apparition, deux jeunes garçons, Gabriel tout d'abord. Il souffre de narcolepsie, il s'endort à tout moment sans prévenir. Cette maladie l'isole par rapport à ses camarades. Il va vite se rendre compte qu'il peut voyager dans les rêves d'inconnus et intervenir dans leurs déroulements. Il a perdu sa mère dans un accident de voiture, son désir le plus fou serait d'intervenir pour que celui-ci n'est pas lieu.

Clyde est un autre adolescent qui est lié de près à James Hawkins puisqu'il a travaillé pour lui dans son laboratoire secret. Il s'y trouve avec deux autres jeunes, Amy et Matt.

On se retrouve ensuite propulsé en 2028 avec Lee, une jeune femme qui vit avec son enfant Liam. À cette époque, les gens vivent avec la peur de la maladie dite du marchand de sable. Cette maladie touche les enfants en les plongeant dans un sommeil profond dont on n'arrive pas à les réveiller. Lee est journaliste et va enquêter sur cette maladie.

Et enfin, certains chapitres nous mènent en 1527 avec Geronimo de Aguilar, qui est celui qui a écrit des textes importants sur les rêves et les Limbes.

Tout ce petit monde va se retrouver lié les uns aux autres d'une manière tellement complexe. Certains vont interagir à travers les rêves des autres et ne se rencontrer que dans les Limbes. D'autres vont se côtoyer dans la vie réelle. En tant que lecteur, on les voit évoluer, on se pose des questions, on se demande quels sont les liens entre chacun d'eux, leurs rôles et surtout jusqu'où Olivier Bal veut nous emmener.

 

Et il a réussi à m'emmener très loin, tellement loin que je ne me suis doutée à aucun moment de quoique ce soit. Avec ce pouvoir d'avoir la faculté d'apparaitre dans les rêves d'autrui, de prendre le contrôle de la personne, il est possible d'intervenir dans la réalité et d'ainsi la modifier. Vous vous rendez compte du pouvoir que cela représente pour une personne. Changer le passé peut avoir de graves conséquences, il faut laisser les choses se passer telles qu'elles sont. Mais quand la douleur est trop présente, un souvenir trop marquant pourrait ainsi être remanié. C'est en tout cas quelque chose de terrible quand on y réfléchit bien, et les personnages vont s'en rendre compte à leurs dépens. Je me suis vite attachée à toutes ces personnes qui peuplent le roman. Ils ont tous une particularité dans leur vécu ou leur personnalité qui fait qu'il n'est pas possible autrement de ne pas se lier à eux. Mais au fur et à mesure où ils évoluent et prennent des décisions, mon point de vue sur eux a changé. Certains m'ont fait peur dans leurs agissements, et j'en suis même venue à en détester d'autres. Ce roman a une force incroyable pour faire ressentir chaque sentiment éprouvé par chacun.

 

La lecture se fait avec passion et avidité. Le roman est construit de telle façon qu'il ne peut en être autrement. On navigue entre les différentes époques et personnages. Le livre est construit en différentes parties qui quand on les met bout à bout représentent tout simplement les différentes phases du sommeil lors d'une nuit (endormissement, sommeil léger, profond, paradoxal et enfin réveil). J'ai trouvé cette façon de faire très originale et les actions sont totalement en phases avec chacune d'elles. Le choix de la narration est pour moi bien choisie également. L'auteur a en effet opté pour la première personne du singulier, quelque soit celui qui parle. J'aime beaucoup ce « je » qui permet de rentrer encore mieux dans la peau de celui qui raconte, dans sa tête et d'être ainsi au plus près de chacun. Et je trouve qu'Olivier Bal a fait fort, car il arrive à se mettre dans la peau de plusieurs personnages à la fois, prendre la parole différemment selon leurs caractères et leurs âges. J'ai apprécié cette prouesse. J'ai trouvé également que son écriture avait encore évolué depuis le premier opus, et pourtant elle était déjà d'une grande qualité, elle est ici plus incisive, plus poussée également. Un régal à lire...

 

Une bonne grosse moitié du roman est assez statique dans le temps, tout se bouscule après et 2008 rejoindra ainsi 2028. Et à ce moment là, j'en ai oublié de dormir moi-même, de parler, je tournais les pages frénétiquement tellement je voulais savoir. Et quand j'ai enfin eu toutes les explications, j'ai compris que cette duologie avait un plan machiavélique. La boucle est bouclée, je ne peux en dire davantage, mais j'ai vraiment été scotchée par les révélations finales.

Olivier Bal a crée avec ses deux romans un monde noir et sombre mais ô combien pouvant paraître réel sur bien des points. L'envie des humains de tout vouloir contrôler, d'avoir la main-mise sur tout et ne rien laisser au hasard mène parfois un peuple à sa perte. C'est un monde qui fait peur mais c'est vers lui qu'on tendrait à venir si on ne fait pas plus attention. Je suis époustouflée devant l'imagination de l'auteur, devant le travail en amont que ces deux romans ont dû représenter. Les scènes qu'il décrit sont très visuelles. Sans lourdeurs, il arrive à bien les représenter lors de la lecture et il est très facile de se les représenter. C'est un auteur avec énormément de talent. Parce qu'au travers d'un genre fantastique avec les rêves, on côtoie le suspense également, le thriller. C'est un roman complet, qui pousse à la réflexion, et qui m'a fait me poser des tas de questions sur le genre humain. Et surtout, surtout, qui montre les rêves sous un autre angle. Je vous jure que depuis cette lecture, mes rêves prennent d'autres significations...

 

J'ai encore été trop bavarde ! Et si vous saviez tout ce que j'aimerais encore vous dire, mais cela dévoilerait l'intrigue et ça, je ne veux pas, il faut découvrir ce roman par vous même, rentrer dans les têtes des héros, plonger dans leurs rêves, trouver le Maitre des Limbes...Une quête que j'ai effectuée avec grand plaisir. J'avais beaucoup aimé Les Limbes, j'ai adoré Le Maitre des Limbes. Deux lectures que je ne suis pas prête d'oublier. Et je tiens à féliciter Olivier Bal pour cette lecture incroyable. Je vais le suivre de près et j'espère pouvoir le lire à nouveau. Je vous conseille à 1000% ce roman, une pépite à découvrir absolument !

 

Un grand merci aux éditions De Saxus pour leurs romans de qualité, ils ont l'art pour dénicher de bons écrivains de thrillers et de suspense. Je n'ai, pour l'instant, jamais été déçue par leurs publications. C'est assurément une maison d'édition à suivre !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article