Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Marie-Nel lit

Alexis Vassilkov ou la vie tumultueuse du fils de Maupassant par Bernard Prou

27 Mai 2019 , Rédigé par Marie Nel

Alexis Vassilkov ou la vie tumultueuse du fils de Maupassant par Bernard Prou

Publié chez Brouette Éditions

 

 

Résumé :

 

À la veille de sa mort, Guy de Maupassant connaît une ultime idylle avec la peintre Lioubov Andréievna Vassilkova. Les tribulations d'Alexis, leur fils irrévélé, le conduisent dans la Russie révolutionnaire. Bientôt le jeune médecin fait partie de l'entourage proche de Staline et se retrouve déporté au goulag de Mirny, en Sibérie, où il est initié à la franc-maçonnerie dans une loge clandestine. Ses engagements, sa bonne fortune, l'appui occulte d'un chamane yakoute et l'amour de la belle Ayami, lui rendent la liberté et la France de son enfance. En 1940, Alexis rejoint la Résistance dans le maquis de Haute-Loire.

Les aventures d'Alexis Vassilkov, personnage hors du commun que le dramaturge Fernando Arrabal a qualifié de héros strogoffien, épousent les turbulences du XXème siècle jusque bien après-guerre dans un même souffle épique et picaresque.

 

 

À propos de l'auteur :

 

Bernard Prou est diplômé à l'Ecole Nationale de Chimie Physique Biologie à Paris (1963-1967) et à l'Université de la Sorbonne Nouvelle : Paris III (1966-1969).
Il a enseigné les mathématiques et la physique à Vincennes et à Alfortville de 1972 à 2005.
Marié et père de cinq enfants, il vit à Paris.

 

 

Mon Avis :

 

J'ai découvert ce roman grâce au club de lecture de ma médiathèque. On parlait d'auteurs régionaux et il s'avère que Bernard Prou a une résidence dans un village proche de chez moi. Ma curiosité a été piquée au vif et je me suis donc vite plongée dans son roman. Ce n'est toutefois pas un roman local, puisqu'il raconte la vie du fils qu'aurait eu Guy de Maupassant avec une jeune peintre dans les dernières années de sa vie. Alors évidemment, la première question qui vient dès le début, c'est de savoir si ce fils illégitime a réellement vécu, s'il a existé. J'avoue avoir fait des recherches, mais je n'en sais pas plus. J'aime à imaginer que tout est vrai.

 

Le roman est construit en trois parties. Dans la première, on suit Guy de Maupassant à la fin de sa vie, amoureux d'une peintre qui va réaliser son portrait et qui sera enceinte alors que celui-ci n'est plus. Dans la seconde, on retrouve ce fils quarante-quatre ans plus tard, adulte, il est médecin et vit en Russie. Il va être déporté au goulag et va ainsi vivre les années de guerre dans cet endroit d'où il arrivera à s'enfuir et ainsi rejoindre la France. Et la dernière partie retrace sa vie après la guerre avec sa famille.

La première chose qui frappe à la lecture, c'est l'extrême précision des faits relatés par Bernard Prou. Il a dû faire un travail colossal en amont de l'écriture pour être aussi pointu dans les détails de l'histoire qui rejoint bien souvent la grande avec un H. Tout d'abord, il parle à merveille de Guy de Maupassant, sa vie dissolue, sa maladie. Il place ensuite son histoire dans un contexte particulier et difficile, puisqu'il s'agit de la seconde guerre mondiale, vue à travers la Russie et ce que l'on connait de Staline. Le personnage, Alexis, est médecin et tout y est retranscrit avec une extrême précision. La fuite du goulag, la traversée de la Russie jusqu'en France dans de terribles conditions. Et enfin, la vie en France après la guerre, les secrets de famille qui font des ravages sur les personnes. C'est là qu'on se dit que la guerre étant finie, tout allait rentrer dans l'ordre, mais non, elle continue de faire des ravages.

 

L'imaginaire de Bernard Prou se mêle à la perfection à la réalité pour donner une histoire très vraie. L'auteur a très bien travaillé ses personnages, en profondeur, ils ont beaucoup d'humanité et de belles valeurs. J'ai appris beaucoup en lisant ce roman, que ce soit au niveau de la franc-maçonnerie, ou d'un truc tout simple comme le pendule de Foucault que je ne connaissais pas du tout (c'est un dispositif permettant de montrer la rotation de la Terre). L'auteur sait immerger le lecteur dans son monde, il n'en fait pas de trop au niveau des descriptions, il n'y en a pas de trop, ni trop de lourdeurs, juste ce qu'il faut pour bien mettre dans l'ambiance. Il relate également à la perfection les conditions de vie dans les goulags, la camaraderie entre les hommes ou encore les violences qui peuvent avoir lieu. C'est vraiment un travail remarquable qu'a dû effectuer Bernard Prou.

 

C'est un roman vraiment complet, on passe de Guy de Maupassant à la Russie, la guerre, la fuite, l'occupation, la vie après la guerre. Le récit d'une vie, comme le titre d'un des écrits du grand auteur. J'ai beaucoup aimé cette lecture. J'aime quand la lecture divertit, fait réfléchir et m'apprend des choses nouvelles. Bernard Prou étaye certains faits par des documents que l'on retrouve en annexe et qu'il est intéressant de consulter. Et à la fin, de se demander si les descendants d'Alexis existent vraiment quelque part en France.... La puissance de l'imagination est à son comble et c'est tellement bon !

Alors, si vous aimez les histoires bien écrites qui vous emmènent dans un beau voyage où la frontière entre le réel et l'imaginaire est très ténue, ce roman est fait pour vous. Et, comme je ne connais ni l'auteur ni la maison d'édition, je ne dis absolument pas ça par complaisance ou pour faire plaisir. C'est un avis tout à fait objectif et ressenti à la fin de ma lecture. Je n'oublierai pas de sitôt Alexis, Loubia, Amaya et Amagät...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
I
Bonjour !

Je suis en train de lire Alexis Vassilkov et figurez-vous que j'habite Sibiril, commune du port de Mogueriec. Alors vous comprenez, j'ai besoin de savoir... ;) Est-il donc vrai que le fils de Maupassant est mort échoué à Mogueriec ? Vous en savez plus ?

Avez-vous une page Facebook ou Insta ?
-> Insta : bibliza29 ou sur Facebook : Bibliza
Http://bibliza.blogspot.com

A bientôt,
Isabelle
Répondre