Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Marie-Nel lit

Conte d'une nuit d'hiver de Ludovic Metzker

8 Décembre 2018 , Rédigé par Marie Nel Publié dans #conte

Conte d'une nuit d'hiver de Ludovic Metzker

Auto-Édition

 

 

Résumé :

 

A la veille de la fête de Noël, Hudson, un célèbre flibustier, a fait l'acquisition d'une sublime boite en bois ornée de pierres précieuses lors de son dernier voyage sur l'île d'Abeltonn.
Alors qu'il s'apprête à l'ouvrir devant ses amis marins, un vieil homme le met en garde : celle-ci ne doit jamais être ouverte avant le 25 décembris.
Selon le vieil homme, la boite renfermerait un terrible secret. Hudson et ses amis vont découvrir la véritable légende sur Noël.

 

 

Mon Avis :

 

Ma chronique ne va pas être très longue, car elle concerne comme le titre l'indique un conte, assez court, trop en dévoiler serait dommage, il faut garder un peu de surprises !

 

On ne sait pas à quelle période cette histoire se passe, on sait que l'on est au mois de decembris et surtout à la veille de fêter Noël. Hudson arrive dans une taverne et rejoint ses amis marins. Il vient d'acquérir une très belle boite, ornée de pierres précieuses et s'apprêt à l'ouvrir. À ce moment là, un vieil homme lui dit de ne surtout pas l'ouvrir, et raconte alors à tout le monde l'histoire qui se raconte sur cette boite. Mais est-ce bien une histoire ou tout ceci a-t-il bien existé ? Et qui est ce vieil homme réellement ? Faut-il ouvrir cette boite qui s'illumine ou bouge sans raison ? Quel secret contient-elle ?

 

L'auteur a fait preuve d'une imagination débordante, car vous allez trouver rassemblé en quelques pages bon nombre de légendes et de croyances réunies en une seule histoire. Il fallait y penser de mélanger Adam et Eve à Jésus, mais aussi à Rudolf, le renne au nez rouge et bien sûr le célèbre Père Noël. Et le mieux dans tout cela, c'est que pour moi, ce conte pourrait très bien former une légende tout aussi crédible que les autres !

 

C'est bien écrit, c'est bien raconté, je me suis laissée porter par ces différents personnages. Attention, tous ne sont pas gentils et tout n'est pas tout rose. Il y a des batailles, du sang, des morts, mais le bien finit toujours par triompher...ou pas...La fin est inattendue, elle se tourne vers un personnage qui était resté dans l'ombre pendant toute la narration du vieil homme. Mais justement, cette personne est la plus importante, celle qui saura perpétrer au mieux la tradition malgré les aléas de la vie. Un beau message d'espoir, d'amour, c'est la force de nos actes le plus important et pas toujours celle des mots.

 

Et comme dit le vieil homme, qui, vous verrez, ressemble à quelqu'un de très connu, il faut continuer d'y croire, c'est l'essentiel. Si on ne croit plus en rien, même si ce n'est qu'en nous et en l'amour, la vie n'a plus de sens...et surtout, surtout... « Les traîneaux ne font pas que glisser sur la neige... » !!

 

Un grand merci à L.J. Abraham pour l'originalité de cette histoire que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Coucou Marie et merci pour ton retour :p
Ho ho ho douce nuit... ;)
Répondre
M
Merci Ludovic pour ton passage sur mon blog :)