Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Marie-Nel lit

Maryse Tome 1 de Flore Avelin

2 Juillet 2018 , Rédigé par Marie Nel

Maryse Tome 1  de Flore Avelin

Auto-Édition

 

 

Résumé :

 

Sioban a vingt-quatre ans. Elle est libraire, heureuse, indépendante. Elle a une famille aimante, des amis géniaux et un compagnon. Il est d’ailleurs son seul problème. Il aurait été parfait s’il n’était pas parti vivre en Alsace, supposant qu’elle quitterait tout pour le rejoindre.

Maryse quant à elle a environ cinquante ans. Elle est dépressive, alcoolique, instable. Elle n’est devenue que l’ombre d’elle-même. C’était pourtant une belle femme jadis, sensible et intelligente. Elle enseigne le français et l’Histoire dans un collège. Et elle continuera sans doute cette vie si elle ne se fait pas renvoyer avant, à force d’arriver ivre.

Elles n’ont qu’un point commun. Ce collège où Sioban était élève, dix ans plus tôt. Où elles se sont connues le temps d’une année sans plus jamais se revoir.

Jusqu’à ce soir d’octobre où leurs chemins se rencontrent à nouveau. Sioban ne restera pas insensible face au désarroi de cette femme. Et bientôt, leurs liens naissants les entraîneront sur une pente glissante dont aucune ne pourra repartir inchangée. Laquelle sauvera l’autre et surtout, jusqu’où pourront-elles aller avant de ne plus rien contrôler ?

 

Mon Avis :

 

J'ai découvert ce roman dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus, dans la catégorie réalisme https://www.prixdesauteursinconnus.com. Les premières pages que j'avais lues pendant la présélection m'avaient séduites, je trouvais le début de l'histoire intéressant. Je ne pensais pas du tout que le reste du roman allait m'entrainer dans une telle relation et dans un tel tableau. On est ici dans une véritable introspection, tout est conté à la première personne, ce « je » représente Sioban. Cela donne une approche très intimiste du personnage, je regrette juste qu'il n'y ait pas la même façon pour le second personnage féminin, Maryse. Cela aurait pu donner plus d'indications sur son propre ressenti.

Donc, nous allons suivre Sioban, une jeune femme pleine de vie, avec un métier qu'elle aime, des amis. Seule ombre au tableau, son petit ami Thomas travaille et vit en Alsace, très loin d'elle qui ne se voit pas tout quitter pour aller le rejoindre. Un soir, elle va rencontrer une dame dans un parc, dans un état plus que négligé. Elle va vite reconnaître en cette personne son ancienne professeur au collège. Sioban va se mettre en tête de l'aider à sortir de sa dépression, de l'alcool que Maryse boit pour oublier. Celle-ci a une très mauvaise opinion d'elle-même, est veuve et vit seule depuis longtemps, se néglige. Pour lui redonner confiance en elle, Sioban a l'idée de la séduire et de nouer avec elle une relation différente qu'amicale. Mais Maryse est pris dans un engrenage dont il est difficile de sortir. Sioban arrivera-t-elle à aider Maryse ?

J'ai trouvé très beau cette relation amicale entre ces deux femmes, le fait que Sioban veuille l'aider à aller mieux. Par contre, il ne me serait pas venu à l'idée de nouer une relation intime comme remède. Je pense néanmoins que cela a servi de prétexte pour Sioban afin de se lier avec Maryse, et petit à petit, celle-ci va finir par l'émouvoir. Le peu de fois où Maryse parle, c'est pour révéler à Sioban son passé et ce qu'elle a du endurer. À ce moment-là, on comprend mieux la souffrance de cette femme et ses problèmes face à la vie.

Flore Avelin traite avec pudeur et délicatesse du problème de l'alcoolisme, de la dépression. Elle en a fait de même pour la romance qui se tisse entre les deux femmes, les scènes sont subjectives et douces. Bien que ce soit un roman très intimiste, je me suis laissée prendre au jeu et j'ai lu cette histoire rapidement. L'auteure arrive à la rendre addictive, j'ai voulu savoir ce que pouvait cacher la détresse de Maryse, et comment la relation pouvait évoluer.

Le final est assez inattendu et se termine pour moi en queue de poisson. Mais lorsqu'à la fin j'ai appris qu'il allait y avoir un second tome, j'ai compris le pourquoi de cet arrêt un peu brutal. Je serais curieuse de savoir ce qu'il va se passer dans la vie de Maryse et de Sioban. Comme dit dans le résumé, laquelle va sauver l'autre, je me le demande encore.

C'est une lecture intéressante, qui fouille l'âme des protagonistes, je pense que c'est à chacun de se faire une idée sur ce roman en le lisant.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article