Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Marie-Nel lit

La solitude du gilet jaune de Zoé Brisby

25 Mars 2018 , Rédigé par Marie Nel

La solitude du gilet jaune de Zoé Brisby

Auto-Édition

 

 

Résumé :

 

En se rendant à son travail chez Poplait, géant du yaourt, une jeune femme dynamique est obligée de faire une pause dans sa vie tourmentée car sa voiture tombe en panne.
En retard pour une réunion capitale, elle est condamnée à attendre sur un bord de route en portant le gilet jaune réglementaire. Pourtant, rien ne se passe comme prévu : le dépanneur tarde, les rencontres improbables s'enchaînent et ne se ressemblent pas.
Un clochard-philosophe, une mamie fan de vodka, un neurochirurgien croisent son chemin pour le meilleur... ou pour le pire.
Pendant que son ami Marc fait tout pour empêcher la terrible Agnès de lui voler son travail et Gladys sa patronne cyclothymique de la renvoyer, elle est témoin d'un étrange événement qui pourrait bien renverser l'avenir de Poplait et peut-être même le sien.
Une panne et un gilet jaune peuvent-ils vraiment changer votre vie ?

 

 

Mon Avis :

 

C'est le second roman que j'ai le plaisir de lire de cette auteure. J'avais beaucoup apprécié L'habit ne fait pas le moineau, un bon moment de lecture, drôle, qui fait du bien.

Ici, pour ce roman, c'est pareil, Zoé Brisby nous entraîne dans une folle aventure où les situations cocasses se suivent les unes après les autres, les personnages ont tous un petit côté déjanté qui donne souvent le sourire. Comme dans l'autre roman, il va encore être question ici de roman, mais pas sous forme de road-trip, à l'inverse ici, l'héroïne va tomber en panne de voiture, et toute l'action va se passer autour de cette panne. La jeune femme se rendait à son travail lorsque sa voiture a crevé. Bien consciencieusement, elle se gare sur la bande d'arrêt d'urgence, pose son triangle, passe derrière la rambarde de sécurité et met le gilet jaune. La voilà parée pour attendre d'être dépannée. Comme toutes les pannes de nos chères voitures, celle-ci tombe on ne peut plus mal. L'employée d'une marque de yaourt, Poplait, doit présenter ce jour un dossier important, et ne veut pas que sa le lui pique, il faut donc qu'elle soit dépannée au plus vite.

Va se suivre alors un imbroglio de circonstances qui font qu'elle va rester un long moment sur la borne derrière la barrière de sécurité. Déjà joindre les assurances, attendre le dépanneur, faire la rencontre d'un clochard qui dort dans un buisson, un groupe de jeunes, une mamie fan de tisane à la vodka. Elle se croit sauvée en voyant les gendarmes, pensant qu'ils vont l'emmener à son travail, mais ils lui disent qu'il ne faut pas abandonner le véhicule. La voilà encore plus désemparée ! Son ancien petit ami, fils du président de Poplait, viendra mettre son petit grain de sel, et il y a bien un homme qui l'aide dans ses réparations, et elle se demande bien pourquoi. Pendant ce temps, à son travail, son ami Marc essaye d'empêcher Agnès d'avoir le dossier et fait tout pour que la chef Gladys ne renvoie pas la jeune femme.

Tout cela avec beaucoup d'humour dans les dialogues, dans les scènes, les rencontres et les quiproquos. Les dialogues justement, sont courts et rapides, cela donne beaucoup de rythme à la lecture. Celle-ci se fait rapidement, on est vite entrainé dans le périple de cette jeune femme et on veut savoir comment elle va pouvoir s'en sortir. L'auteure a crée une fin à la hauteur de toute l'histoire, je ne m'attendais pas du tout à cela, j'ai été agréablement surprise qu'elle sorte des sentiers battus.

J'ai passé un très bon moment de lecture avec tous ces personnages, je me suis demandée plus d'une fois ce que j'aurais fait à la place de cette jeune femme, la panne et le fameux gilet jaune obligatoire à porter est loin d'être très seyant... et pourtant notre héroïne l'assume très bien et jusqu'au bout. Je me suis bien amusée en tout cas, le style de Zoé Brisby a des ressemblances avec Sophie Kinsella, c'est un bon roman feel-good pour passer un moment léger et amusant. J'ai hâte de lire une nouvelle histoire de Zoé Brisby, je vais la suivre de près, j'apprécie vraiment ce qu'elle écrit.

À noter la couverture, qui donne le ton du livre, amusante et...jaune !

Je remercie Zoé Brisby pour cette lecture drôle et rafraichissante.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article