Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marie-Nel lit

Transe de M.I.A.

11 Octobre 2017 , Rédigé par Marie Nel

Transe de M.I.A.

Publié aux Édtions Hélène Jacob

 

 

Résumé :

 

Vous vous réveillez, le corps couvert de sang et l'esprit confus, dans un bâtiment abandonné, aux fenêtres condamnées et aux issues verrouillées.Pourquoi vous trouvez-vous ici, quel est cet endroit et comment vous en échapper ?Un ennemi invisible, qui semble rôder à proximité, vous laisse des messages et des indices mystérieux, en rapport avec votre passé.Pour survivre et comprendre les raisons de votre enlèvement, vous devez franchir les nombreuses zones qui vous séparent de la sortie, tout en élucidant les énigmes placées sur votre chemin.À la frontière du roman et du jeu de rôle, « Transe » est un thriller où vos décisions influencent le déroulement de l'histoire et sa conclusion.Parviendrez-vous à atteindre la dernière porte ?

 

 

Mon Avis :

 

Quelle lecture passionnante ! Le résumé et la couverture m'ont tout de suite fait de l'oeil, mais ce qui m'a attirée le plus, c'est le jeu de rôle mis en scène dans ce roman, où c'est le lecteur qui décide de la suite des événements pendant sa lecture, comme les livres jeunesse d'il y a quelques années, sauf que là, cela s'adresse à des adultes. Le duo d'auteurs M.I.A a réussi à faire de ce roman une lecture captivante, et même très stressante par moment ! Comme ils le précisent dans la préface, je me suis armée d'un stylo et de quoi écrire pour noter les indices, et j'ai joué entièrement le jeu, aucune fois je ne suis revenue en arrière pour changer les faits...seulement à la fin, je vous dirai pourquoi..

Dès le début, nous sommes dans la peau de l'héroïne (eh oui, c'est une femme..), Lindsay. Les auteurs emploient le « vous » en s'adressant au lecteur, ce qui, je trouve, donne encore plus de réalisme aux scènes vécues, je me suis vraiment prise pour Lindsay. Celle-ci se réveille dans une pièce sombre, complètement hébétée, ne sachant pas ce qu'elle fait là, et en plus couverte de sang ! Elle se rend vite compte que ce n'est pas le sien, mais alors d'où vient-il ? Les fenêtres sont toutes condamnées par des planches, la pièce où elle se trouve semble être une chambre, elle-même dans un couloir. Lindsay part donc explorer ce bâtiment pour comprendre ce qu'elle fait là, et surtout pour trouver une sortie ! Au fur et à mesure de ses pérégrinations, elle se rend compte qu'elle connaît cet établissement, grâce à différents indices qu'elle trouve, comme des coupures de journal, elle y a en fait travaillé pendant ses années d'études de médecine. La grande question qu'elle se pose est pourquoi l'a-t-on fait revenir dans ce lieu qui a fermé depuis, totalement désert. Différents pièges sont semés, la peur s'installe quand elle trouve un premier cadavre. Je dis premier, car il y en aura malheureusement d'autres ! Certains faits se produisent alors qu'elle est toute proche, ce qui lui fait penser qu'elle n'est pas seule, elle entend d'ailleurs murmurer son prénom...

Plus elle avance dans ces pièces et couloirs, plus l'angoisse est présente, comme un étau qui se resserre de plus en plus. J'ai dû faire les choix pour Lindsay, pas toujours les bons, donc devoir retourner en arrière, il a fallu résoudre des énigmes pour pouvoir avancer ou trouver un indice. Le roman est vraiment très bien construit, le suspense monte crescendo, le stress aussi. À aucun moment vous ne pouvez savoir combien de pages il vous reste à lire, puisque l'on est baladé d'un chapitre à l'autre, avançant puis reculant dans le nombre, ce qui rend la lecture encore plus addictive, on ne sait pas quand arrive la fin ! J'avoue ne pas être arrivée à décrocher de ma lecture, j'ai fait plein de suppositions sur ce qu'il se passait pour Lindsay et pourtant je suis arrivée plus d'une fois à une mauvaise fin ! Eh oui, les auteurs ont eu le « sadisme » de nous concocter pas moins de douze finales, de quoi revenir en arrière, recommencer, être plus ou moins curieux dans nos recherches, ne pas prendre ce chemin mais un autre, nous sommes dans un véritable labyrinthe !

Bien sûr, il y a tout de même l'histoire en elle-même qui rajoute une bonne dose de frissons. Lindsay a travaillé quelques mois dans cet établissement, elle a connu plus ou moins les personnes s'y trouvant. J'ai tout de suite eu des doutes sur le second personnage qui intervient dans le roman. Mais j'étais loin de m'imaginer les raisons de cette machination macabre autour de Lindsay ! Un final inattendu et des révélations percutantes ! La vengeance est vraiment un plat qui se mange froid pour certains !!

J'ai vraiment beaucoup apprécié ce livre ! Je suis épatée par le travail que cela a dû représenter pour les auteurs, mettre en scène l'histoire, lui donner douze fins possibles, construire un scénario où il ne faut pas s'emmêler les pinceaux (parce que pour moi ce fut le cas!), et aboutir à une histoire cohérente, moi je leur dis bravo !! Comme dit plus haut, je me suis retrouvée dans des fins qui ne me satisfaisaient pas, donc j'ai repris ma lecture et j'ai essayé de trouver une meilleure solution pour l'héroïne qui, de toute façon avec ce qu'elle aura vécu, ne pourra pas s'en sortir totalement indemne !

Les auteurs nous laissent un « mot de la fin » très particulier, où un code nous est donné pour avoir des infos supplémentaires sur leur blog. J'ai bien aimé. Et pour répondre justement à ce qu'ils nous proposent par la suite, je serai très intéressée pour revivre une telle lecture, avec plus d'énigmes à résoudre, ou des indices à aller chercher sur leur blog ou page facebook, plus d'interactivité en quelque sorte. Je pense que ce genre de roman n'est pas désuet et passé de mode, il a toujours son public. Pour moi, il rend la lecture encore plus passionnante, rageante parfois quand j'ai fait les mauvais choix, avec une envie d'aller toujours plus loin de plus en plus grandissante.

Transe est un roman que je vous conseille si vous aimez les bons thrillers, vous faire peur, le suspense à ne plus arriver à décrocher de votre lecture, et être responsable de ce qui arrive à l'héroïne. Pour ma part, mon premier ressenti est que j'en veux encore ! Alors chers auteurs, je suis partante pour un nouveau récit du même genre quand vous voulez !

Je vous remercie et vous félicite pour ce roman où vous m'avez fait perdre haleine et je remercie également les éditions Hélène Jacob pour ce service presse inoubliable !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Khiad 19/10/2017 23:01

Une jolie chronique enthousiaste. ^^
Je vois que nous avons eu le même engouement pour ce livre (qui le mérite, cela dit en passant).
Par contre, attentions aux spoils pour les personnes ne l'ayant pas encore lu. ;-)

Khiad 20/10/2017 08:52

Je suis tout à fait d'accord. Que ce soit pour les fans du genre ou pour les néophytes voulant s'y essayer, il est franchement à découvrir !

En raconter assez sans en dévoiler trop n'est pas un exercice toujours évident, je vous l'accorde. ^^

Vous parlez du fait que le personnage est une femme (bon, c'est un très mini spoil), mais les personnages de ce type de livres étant essentiellement masculins (je ne me souviens pas avoir fait une seule aventure avec un personnage féminin, c'est pour dire), cela aurait pu être une surprise. Il me semble de plus qu'au tout début du livre un voile reste sur son genre.
Vous parler du fait que l'endroit est lié à son passé. Du coup, le lecteur n'a plus cette surprise non plus puisqu'au début elle ne se souvient pas.
Quant au second personnages et votre doute là oui, pour moi c'est un gros spoil (enfin ce n'est que mon humble avis. ;-) ).

Après je suis d'accord, il y a tellement à dire... :D
M'enfin cela n'empêche que j'aime quand même beaucoup votre chronique qui rend bien hommage à ce thriller dont nous sommes le héros. ^^

Marie Nel 20/10/2017 07:35

Merci pour votre message. Ce roman mérite effectivement beaucoup d'intérêt ! Au sujet des spoils, je ne pense pas en avoir fait tant que ça, il faut bien raconter un peu l'histoire pour donner envie aux autres de la lire, il y a tant de choses à découvrir dont je n'ai pas parlé ;-)