L'interphone ne fonctionne toujours pas – Partie 2 de Pierre-Etienne Brahm

Publié le par Marie Nel

L'interphone ne fonctionne toujours pas – Partie 2 de Pierre-Etienne Brahm

Publié chez Rebelle Éditions

 

 

Résumé :

 

«Hola je m’appelle Celia ».
Il y a 300 jours, déjà, c’est avec ces mots que j’étais tombé sous le charme de cette belle Argentine, rencontrée sur Meetic. Sa voix n’avait fait que confirmer mon attirance pour elle. Pourtant, nous ne nous étions toujours pas rencontré... J’avais commencé à douter sérieusement de la réalité de son existence vu qu’aucun de nos rdv IRL n’avaient abouti. « Elle est bien réelle et belle comme sur ses photos » m’avait rassuré Caroline, une amie qui, avec son mari, l’avaient rencontrée. Comment expliquer alors son refus perpétuel de concrétiser notre amour ? Tant d’énergie et de temps peut-être perdu, je désespérais de la tenir un jour dans mes bras. Mais en persévérant, on arrive à tout...

 

 

Mon Avis :

 

C'est avec un grand plaisir et surtout beaucoup de curiosité que j'ai entamé cette lecture et retrouvé ainsi l'auteur et Célia, cette femme rencontrée virtuellement grâce à un site internet. À la fin de la première partie, l'auteur m'avait laissée interrogative et dubitative ! Allait-il enfin rencontrer cette jeune femme, après tous ces rendez-vous ratés ? Il faut juste rappeler avant d'aller plus en avant que c'est une histoire vraie, l'auteur raconte ce qu'il a vécu, cela rend l'histoire encore plus crédible, on sent bien que les émotions ont été vraiment et intensément ressenties.

300 jours se sont donc déjà passés depuis la première fois où Célia et lui se sont parlés pour la première fois sur Meetic. Cette fois, c'est la bonne, il a enfin un rendez-vous avec elle, après son entraînement sportif du vendredi ! La poisse est décidément de son côté puisqu'il fait tomber un poids sur son smartphone qui se casse. Aucun moyen de joindre Célia, une fois rentré chez lui, il lui envoie des mails, le lendemain il se rachète un nouveau téléphone, mais toujours aucune nouvelle de sa belle..jusqu'à ce qu'elle le contacte enfin et arrive à retourner la situation en le culpabilisant, en lui disant qu'elle était passée chez lui, mais son interphone ne fonctionne pas...bref le pauvre s'en mord les doigts ! Et c'est donc reparti pour un tour, Célia le fait tourner en bourrique avec des jeux de piste, il manque de se faire renvoyer car elle l'appelle toujours lorsqu'il est au travail, il s'envole même pour Venise pensant passer un week-end en amoureux, et il va le passer en solitaire !! Il se confie à des collègues, des amis, notamment Caroline qui a déjà rencontré Célia. Mais au fur et à mesure, il s'épuise, le doute s'installe, les jours passent, les semaines, et toujours le même jeu....il ne sait plus quoi faire, quoi penser...heureusement qu'il est soutenu par sa mère et sa sœur !!

Comme dans la partie précédente, j'ai plus d'une fois eu envie d'envoyer paître pour lui Célia, car elle garde ce côté manipulateur et agaçant, mais il est amoureux, et ne dit-on pas que l'amour rend aveugle ? Cette histoire est la preuve même de cet adage ! Comme lui, j'ai eu des doutes au bout d'un moment, et j'avais deviné comme sa mère et sa sœur ce qu'il se tramait en vérité contre lui. Mais malgré le fait que je me doutais, je voulais savoir si lui allait enfin orienter ses soupçons vers la bonne voie, et si oui, comment allait-il s'en sortir ? Allait-il enfin rencontrer cette Célia ? Lui dire la vérité ? Je ne sais pas ce que j'aurais fait à sa place, mais une chose est sûre pour moi, il faut vraiment se méfier des rencontres faites sur internet ! Je sais que ça fait vieux jeu à l'époque actuelle, mais rien ne vaut la réalité ! Il aurait eu 1 an et 10 mois d'épargnés !!

Pour ce qui est du style, il est toujours aussi fluide et accrocheur. La petite différence dans cette partie est la construction. Précédemment, le texte était au trois quart constitué des dialogues entre lui et Célia, comme je le disais pas gênant du tout. Ici, il y a encore des échanges de mail ou tchat, mais beaucoup moins, l'auteur raconte beaucoup plus ce qu'il fait, son travail, ses voyages, et aussi se confie plus et parle de ce qu'il ressent, et je trouve ça très important pour comprendre combien il était amoureux d'elle et tout ce qu'il a pu faire pour elle ! Dans ses mots reparaissent tout son amour, son stress, ses peurs, ses doutes, ses soulagements aussi parfois. C'est vraiment beaucoup plus profond que la première partie, on rentre dans la tête de l'auteur, on est à sa place, on a envie de lui faire prendre d'autres directions, mais on ne peut que le suivre... Et il nous rend complètement accro à son histoire, à chaque fois je me disais, tout va s'arrêter, mais je voyais qu'il y avait encore beaucoup de pages, que pouvait-il encore bien se passer ensuite, ce qui fait qu'en une journée le roman était fini !

J'ai vraiment apprécié cette histoire intime. Nous, en tant que lecteur, nous ne sommes pas là pour juger quique ce soit, nous sommes les spectateurs d'un pan de sa vie qu'il nous a confié. Tous les messages qu'il fait passer sont tellement importants ! Ce roman est une façon pour lui de se libérer d'un poids je pense, celui d'une aventure amoureuse ! Je ne vous dirai bien évidemment pas s'il a rencontré Célia ou pas, ça, il faudra le lire pour le savoir. J'ai beaucoup aimé le final, je ne m'attendais pas à tout, mais c'est bien pour lui !

C'est un avis très positif sur cette lecture, j'ai vraiment passé un très bon moment, j'espère que l'auteur a le projet d'écrire à nouveau, car il a réellement un très bon style et sait rendre son récit addictif. C'est donc avec un grand plaisir que je vais le suivre et attendre un futur roman ? Qui sait !

Je le remercie pour ce service presse et lui souhaite, comme dit la chanson, « tout le bonheur du monde » !!

Commenter cet article