Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marie-Nel lit

Emulsion : Au-delà du visible de Vanaly Nomain

26 Septembre 2017 , Rédigé par Marie Nel

Emulsion : Au-delà du visible de Vanaly Nomain

Auto-Édition

 

 

Résumé :

 

Deux mondes. Deux amours. Un choix impossible. Une quête de soi qui attire Maïa aux frontières du réel, dans un monde en perdition. Le visible et l'invisible, unis dans une émulsion alchimique et quantique. Dans l'esprit de la jeune fille de quinze ans, tout se mêle, se chevauche, se lie. Quel lien existe-t-il entre un grand-père guérisseur, le cri des tarsiers dans la nuit, un corps qui trébuche, un petit garçon qui sait tout, une révolte qui gronde, une attirance irrésistible et la fin du monde? Et l'eau et l'amour, partout. Emulsion, ce sont des âmes qui se cherchent et ne se trouvent pas, entre illusion et réalité. Dans l'esprit de la jeune fille de quinze ans, tout se mêle, se chevauche, se lie. Quel lien existe-t-il entre un grand-père guérisseur, le cri des tarsiers dans la nuit, un corps qui trébuche, un petit garçon qui sait tout, une révolte qui gronde, une attirance irrésistible et la fin du monde? Et l'eau et l'amour, partout. Emulsion, ce sont des âmes qui se cherchent et ne se trouvent pas, entre illusion et réalité.

 

 

Mon Avis :

 

C'est une chronique pas évidente à faire, tellement je veux vous faire passer tout ce que j'ai ressenti à la lecture de ce roman. Je viens de le finir, et je reste sans voix devant autant de beauté dans les mots, dans l'histoire, dans les personnages, Vanaly Nomain est une jeune auteure à la plume si poétique, si riche en vocabulaire, si magique !! aussi magique que son roman ! Je sens que je vais encore être très bavarde, mais il y a des romans qui vous bouleversent, vous prennent au corps jusqu'au plus profond de vous-même, on est à fleur de peau, et Emulsion en fait partie. Le terminer n'est pas facile, il faut arriver à se détacher de l'histoire, des héros, des mots, tout est encore si à vif dans mon esprit !

Au début du roman, Maïa va avoir dix ans, elle vit avec son grand-père dans une maison isolée d'un village au Laos. Elle a comme compagnon un tarsier nommé Petit Yoda, c'est une petite fille très douce, très aimante, elle sait que le jour de son anniversaire elle va savoir qui sont ses parents, question qui l'obsède. Son grand-père lui fait le rite de passage qu'elle aurait dû avoir à ses seize ans, mais la nature l'a prévenu qu'il fallait le faire avant. Il est dénoncé et arrêté par la police pendant ce rituel, on l'accuse à tort, d'essayer de tuer sa petite-fille. Maïa part pour la France où elle va rejoindre son père et ses trois frères. Quel bouleversement pour cette petite fille si sensible !

On la retrouve ensuite cinq ans plus tard, elle a quinze ans, a pris ses marques au sein de la famille dont l'éducation est très stricte et respectueuse des règles donnés par le père. Ses frères sont très attachés à Maïa, et c'est réciproque, la distance est plus grande avec leur père. Maïa est une jeune fille très réservée, timide, elle fait son entrée en terminale, elle est très en avance sur son âge, étant très intelligente. Ses frères s'occupent d'elle, pour cette rentrée scolaire. Elle n'a pas d'amis, elle est toujours avec ses frères, et les amis de ceux-ci, dont Arnaud, un jeune homme qui la trouble. En classe elle est assise au fond, où elle fait la connaissance de Aël, un autre jeune garçon troublant. Elle travaille aussi dans une librairie, elle met l'argent de côté pour aller revoir son grand-père. Là elle rencontre un petit garçon, Kevin, qui se dit invisible aux yeux de tous. On comprendra à son comportement qu'il souffre d'autisme, mais Maïa avec sa sensibilité et sa gentillesse va arriver à rentrer dans le monde de Kevin, très intelligent d'ailleurs puisqu'il va beaucoup aider son amie à comprendre ce qu'elle ressent. Jusqu'au jour où...elle ne rentre pas...

Chuuutt...je ne veux pas en dévoiler davantage. J'ai beaucoup aimé dans un premier temps la relation de Maïa avec son aïeul, l'atmosphère est déjà remplie de magie, de fantastique. Et ensuite, j'ai retrouvé une jeune fille bien intégrée au sein de sa famille, entourée par ses trois frères, beaucoup plus terre à terre dans leur fonctionnement, mais Maïa a toujours cette part de magie en elle. Son éducation est rude, son père est très froid et distant et ne regarde pas à la punition si les tâches domestiques ne sont pas effectuées. Ses frères sont beaucoup plus compréhensifs avec elle et la soutiennent. Et enfin, il y a toute la part de fantastique qui rend cette histoire si magique. Grâce aux recherches de Kevin, Maïa comprend pourquoi elle lâche les objets ou tombe sans raison. Et ce qu'il va découvrir est totalement irréel et réel en même temps ! C'est là la très grande force de ce roman, l'auteure nous parle de choses qui ne sont pas dans la normalité, mais elle les a tellement bien intégrées à ce monde à l'éducation stricte, même au lycée, qu'elle m'a convaicue que cela pouvait exister !

Maïa est une jeune fille comme les autres, malgré les différences qu'elle découvre, elle m'a beaucoup touchée, émue par sa grandeur d'âme et par la justesse de ses actes et de ses décisions. Elle va être plus d'une fois séparée de ceux qu'elle aime, son grand-père, ses frères, à chaque fois, elle vit un renouveau, à chaque fois elle pense être dans l'idéal, et à chaque fois elle se rend compte que ce n'est pas le cas. Son voyage initiatique va la transformer elle et le monde autour d'elle à jamais ! Comme le disait si justement son grand-père « Qui s'en va, reviendra, qui s'en vient, repartira", c'est une très belle phrase qui prendra tout son sens pour Maïa au fur et à mesure des événements...on part, mais on revient toujours un jour ou l'autre au début...

L'auteure fait passer de sublimes messages à travers ces personnages et leurs vies...beaucoup d'amour déjà avec un grand A, pas l'amour charnel, mais l'amour qui rayonne et embellit les gens. Beaucoup de compassion, de gratitude, de joie, mais aussi de la peur, de la colère, jamais de haine...D'autres messages encore plus forts sur la fin du roman, où là, l'auteure met l'accent sur ce qui pourrait se passer dans notre monde à nous, dans l'actualité, le désordre, le chaos social et climatique, des éléments très importants pour l'histoire mais qui font aussi réfléchir.

Un final sublime, très fort émotionnellement, plein de charme et de poésie. Je ne savais pas où l'auteure allait nous emmener au fur et à mesure du récit, j'ai trouvé son choix judicieux, il colle parfaitement avec l'atmosphère générale du roman. Ce dernier est tout simplement pour moi une leçon de vie. Ça peut vous paraître fort, mais c'est exactement ce que j'ai ressenti, l'auteure a condensé dans une histoire toute une humanité avec ses défauts et ses qualités.

Je suis vraiment très heureuse d'avoir découvert Vanaly Nomain, elle a un énorme potentiel, on sent qu'elle écrit avec son cœur, et elle nous transmet justement tout son cœur à travers ses mots. Je ne pensais pas être aussi touchée un jour par un roman fantastique, je n'en reviens encore pas, Maïa va rester pour longtemps gravée dans ma tête et mon cœur, tout comme le Petit Prince, évoqué d'ailleurs dans cette histoire...ce sont des romans qu'on a du mal à quitter, on a envie de les revivre, donc maintenant, j'ai Maïa et le Petit Prince dans ma tête...

À souligner également la très belle couverture qui peut laisser perplexe quand on la voit la première fois, mais elle représente très bien un moment du roman très important !! elle m'a permis de mieux imaginer la scène !

Je vais continuer à suivre Vanaly Nomain, c'est une grande auteure avec beaucoup de talent et je pense qu'elle n'a pas fini de nous épater avec ses écrits. Je ne peux évidemment que vous inviter à découvrir ce livre, préparez-vous à un torrent d'émotions !! pour moi c'est un énorme coup de cœur, et j'adresse un énorme merci à l'auteure pour ce moment de lecture gravé à jamais en moi... J'espère avoir réussi à vous transmettre tout ce que j'ai ressenti et vous avoir donné envie de le découvrir, je suis certaine que vous ne serez pas déçus...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie Nel 27/09/2017 15:37

désolée ma chère Goéwin, toi aussi tu es pas mal dans ton genre ;)
après c'est mon ressenti à moi sur le roman, le tien pourrait être différent, mais il a de bons commentaires également sur Amazon, en tout cas, très bien écrit !

Goéwin 27/09/2017 15:17

Grrrrrr Marie Nel, tu es la pire des tentatrices !!! En lisant le résumé, je me suis dit, ça va, je ne risque pas d'être tentée. Et puis je lis ta chronique et là, je me dis "je veux le lire". ;)