Les Larmes du Golem de Philippe Fauché

Publié le par Marie Nel

Les Larmes du Golem de Philippe Fauché

Publié aux Éditions Il était un Ebook

 

 

Résumé :

 

Plusieurs membres de la Mafia sont enlevés par un mystérieux monstre qui semble à l'épreuve des balles et que personne n'ose arrêter. Afin de régler les dettes de son cousin Moe, Schlomo Silberstein, détective privé que rien n'effraie ou presque, est mandaté par la famille Gambino pour retrouver les disparus et comprendre pourquoi la créature surnommée le Golem, monstre rédempteur dans la culture juive, s'attaque à la Mafia new-yorkaise...

 

 

Mon Avis :

 

J'ai eu le grand plaisir de découvrir Philippe Fauché et ses personnages dans Le parfum du Yad, relatant une enquête du détective Schlomo Silberstein. Nous le retrouvons ici dans Les larmes du Golem plongé dans une nouvelle affaire. Comme pour le premier roman, ce polar est rempli d'humour, Schlomo ne change pas (et c'est tant mieux!), toujours sa gouaille, ses expressions de seconde zone, ses réparties, ses dialogues avec lui-même tout aussi déroutants, bref un personnage caustique et désopilant, mais il est adorable !

Donc en ce qui concerne l'histoire, Schlomo voit son cousin Moe revenir vers lui. Moe est une personne unique en son genre, plus ou moins la risée de tout le monde avec son sempiternel costume à carreaux, il fait sans rechigner les basses besognes de tout le monde. Mais il sait aussi se mettre dans des situations douteuses et pour lesquelles il ne s'en sort pas ! Ces séjours réguliers en prison lui font faire des paris complètement loufoques ! Le dernier en date ? Il a acheté avec onze autre personnes un cheval ! Moe adore parier sur les chevaux, il perd d'ailleurs énormément d'argent...et pour acheter ce douzième de cheval, il n'a d'autre idée que demander l'argent à Schlomo, mais mieux encore, il s'est porté garant pour les autres que ce serait son cousin qui paierait ! Schlomo est hors de lui, le voilà obligé de rembourser les dettes de ce cousin qu'il n'avait pas revu depuis longtemps !! La mafia italienne fait justement appel aux services du détective, qui, s'il accepte la mission verra son ardoise effacée. Sa mission se révèle particulièrement étrange et dangereuse ! Des petits et gros malfrats disparaissent, et ceci dans plusieurs clans. Les témoins ont juste vu une bête énorme, muette, emporter ces individus. Certains parlent déjà de monstres légendaires tel le Golem, monstre rédempteur... mais Schlomo n'y croit pas du tout ! Il va surtout découvrir au fur et à mesure de son enquête que les meurtres ont commencé avant avec des gens plus communs, des SDF, des prostituées, etc..

L'affaire se corse donc et va entraîner le détective dans les tunnels de New-York, à la recherche de cette bête. Je suis allée pour ma part de stupéfactions en stupéfactions, certains personnages que je pensais de toute confiance vont trahir, d'autres vont se révéler être des aides insoupçonnées. C'est ce que j'aime avec l'auteur, c'est qu'il sait faire évoluer ses personnages en bien ou en mal, il dévoile petit à petit les différents indices nous menant à la résolution de l'enquête qui est totalement stupéfiante !! je suis restée scotchée, excusez du terme ! L'auteur fait revenir des personnes oubliées, sauf peut-être par Schlommo qui a un sacré flair ! Par rapport à la première enquête, je trouve que Philippe Fauché a transformé son enquêteur ! Il assume complètement son nom (dans Le Parfum du Yad, il avait pris un pseudo pour ne pas dévoiler qu'il était juif), il a plus de caractère, s'affirme encore plus, même auprès de son ami de toujours Schultz. Je l'ai presque préféré cette fois-ci !

La lecture se fait une fois de plus très rapidement, je me suis laissée prendre au jeu de l'enquête, à relever les indices avec le détective, à me demander aussi comment il allait se sortir de certaines impasses, surtout à la fin..ah oui, pour parler du final !! L'auteur ne ménage pas le lecteur, tous ces morts pour une lubie d'un fou de recherches...je ne peux en dire plus, mais la maîtrise de l'humain peut mener à d'étranges personnes !

Le style de l'auteur est une fois de plus irréprochable, c'est vraiment un plaisir de lire un roman si fluide et intense. Je ne sais pas si une autre enquête de Schlommo est prévue, mais il reste tout de même encore une question pour laquelle la réponse n'est pas sure, je pense comme le détective, et si ?? ah ce que j'aimerais vous dire..mais non, découvrez le par vous même, ce sera bien mieux !

Les deux romans peuvent se lire indépendamment, mais pour mieux apprécier l'évolution du détective, il est mieux de commencer par Le Parfum du Yad.

Une nouvelle fois, je remercie Philippe Fouché pour cette lecture si prenante, et le webzine Les Rebelles pour leur partenariat avec les Éditions Il Était un Ebook

Commenter cet article