L'interphone ne fonctionne toujours pas - Partie 1 de Pierre-Etienne Bram

Publié le par Marie Nel

L'interphone ne fonctionne toujours pas - Partie 1 de Pierre-Etienne Bram

Publié chez Rebelle Éditions

 

 

Résumé :

 

« Objet : Hola je m'appelle Celia. Et toi ? Je suis celle qui n'arrive pas à te parler sur Meetic. . . Mais tu vois, je ne suis pas totalement muette quand on m'en donne les moyens À bientôt peut être ? Celia »
Si seulement j'avais su, au moment d'ouvrir ce mail le tournant que ma vie allait prendre. . .
Beaucoup de mes proches n'ont jamais vraiment pu comprendre notre histoire.
« Comment as-tu pu continuer à garder contact avec elle après tous les lapins qu'elle t'a mis ? Ne crois-tu pas que ça cache quelque chose ? »
« Non, je ne crois pas. . . Sa vie est compliquée. . . La mienne n'est pas simple non plus. . . Et puis sa voix était tellement envoûtante. . . »
« Les autres ne comprendront jamais notre histoire. . . Ne les écoute pas. . . Demain je serai là. . . Promis »
Comment résister. . .


 

Mon Avis :


 

Lorsque l'auteur m'a proposé de lire et chroniquer son roman sur la plate-forme Simplement Pro, j'ai tout de suite été attirée par le résumé. Je trouvais originale une romance ou un début d'histoire amoureuse grâce à une rencontre sur Meetic, tout du moins en livre. Je découvre en même temps cet auteur, un style direct, simple et sans fioriture. Cette histoire est basée sur ce qu'a vécu l'auteur, c'est un point original, car en tant que lecteur, on se retrouve face à un comportement masculin dans une histoire d'amour.

Tout commence par un prologue nous racontant une histoire nous montrant bien les pièges d'internet, les personnalités vraies ou fausses que l'on peut se créer. Cet épisode met bien en place le récit qui suit. Un homme, l'auteur, décide de s'inscrire sur Meetic et de faire connaissance avec une femme et ceci de façon sérieuse. Célia, une Argentine, va répondre au mail du narrateur et va s'en suivre entre eux une série de mails, de discussions, d'appels téléphonique...Le narrateur fait de son mieux pour essayer de rencontrer Célia. Celle-ci trouve toujours un prétexte ou un problème, inventé ou pas, pour repousser cette entrevue. Heureusement que le narrateur a de bonnes amies pour le remettre un peu sur les rails, car il se laisse facilement embobiner par cette femme ! Elle a l'art et la manière de le manipuler, de retourner contre lui des faits dont elle est la seule responsable. On comprend le désarroi du narrateur, il est à la fois épris et déçu de ne pas concrétiser leur relation. Il va douter de plus en plus de la véracité des propos de Célia, mais fond dès qu'elle lui donne une nouvelle date d'un hypothétique rendez-vous !

Le roman est essentiellement constitué de l'échange de mails ou de retranscriptions de conversations, tout ceci entrecoupé par les pensées de l'auteur, sur son ressenti. Ses sentiments sont d'ailleurs très bien retranscrits ! J'ai vraiment eu de la peine pour lui, et j'avais souvent envie de lui dire, comme le font sa sœur ou ses amies, de laisser tomber cette femme qui n'arrête pas de le mener en bateau. Le personnage de Célia ? Horripilant, agaçant, et en même temps, je me demande si elle ne doit pas souffrir elle-même des situations dans lesquelles elle se met, et je lui tire mon chapeau pour arriver à se depêtrer de ses mensonges ! C'est bien connu, plus on rajoute des mensonges sur d'autres, moins on s'y retrouve, ben pas elle ! Bon je vais arrêter de lui mettre tout à charge, une piste nous est donnée à la fin, et elle n'est peut-être pas celle que l'on s'imagine...mais j'ai de gros doutes, tout comme le narrateur !

On pourrait penser que c'est ennuyeux de lire une correspondance, mais pas du tout ! J'ai tellement été prise dans le jeu des questions-réponses, que je n'ai pas vu le temps de ma lecture passer. Les chapitres sont en plus courts, avec à chaque début, le nombre de jours qui défilent depuis leur rencontre, cela crée pas mal de rythme. Surtout, j'étais vraiment curieuse de savoir s'ils allaient enfin se voir, ou pas, rompre, ou pas...et arrivée à la fin du roman, les questions restent les mêmes, et je n'ai qu'une hâte maintenant, c'est découvrir ce que le deuxième tome nous réserve ! C'est en fait une romance doublée d'un suspense, le lecteur se retrouve au même niveau que le narrateur, à savoir si on va enfin faire la connaissance de Célia, si elle existe aussi réellement, si elle est amoureuse comme elle le prétend du narrateur, en tout cas, elle pique des crises de jalousie terribles ! Pierre-Etienne Bram a vraiment réussi un beau tour de force avec cette accroche par mail !

Je vais donc très vite découvrir la suite, j'ai tellement envie de savoir si ce cher narrateur va enfin connaître le bonheur et la tranquillité d'esprit ! Je remercie vivement l'auteur pour ce bon moment de lecture qui a très vite filé !

Commenter cet article