Sous le ciel de Nout de Ena Fitzbel

Publié le par Marie Nel

Sous le ciel de Nout de Ena Fitzbel

Publié chez Rebelle Éditions

 

 

Résumé :

 

Avril 1882.
Menacée d’expulsion de ses terres, Lady Électra part en Égypte chercher son frère Adonis. Lequel ne donne plus signe de vie, de sorte que son titre de baron pourrait bien lui échapper. Arrivée à Memphis, la jeune Anglaise découvre qu’il est tombé en léthargie.
Le futur duc de Hurstbourne, qui les héberge dans sa cange, refuse de les laisser ren­trer tant que son meilleur ami ne recouvrera pas la santé. En vérité, Adonis a toutes les raisons de ne pas s’éveiller. La belle Égyptienne, qui ne quitte plus son chevet, n’est certes pas réelle, mais elle semble vouloir lui confier un secret dans une langue oubliée qu’il peine à apprendre.
Le séjour d’Électra sur les berges du Nil risque donc de s’éterniser. Or, comment résistera-t-elle au charme du futur duc, un débauché notoire ? Car, celui qui par le passé la surnommait « Dents de lapin » paraît avoir pris conscience de ses attraits.

 

 

Mon Avis :

 

Cela faisait un moment que je voulais lire ce nouveau roman de Ena Fitzbel, j'ai lu ces précédentes publications et je n'ai jamais été déçue, et en plus cela se passe en Égypte, pays qui m'intéresse fortement, ayant déjà lu beaucoup de livres sur les différents pharaons.

Nous sommes ici à la fin du XIXème siècle. De grandes fouilles sont faites autour des tombeaux afin de découvrir les trésors enfouis. C'est le cas de deux Anglais, Timothy et Adonis, deux lords partis de chez eux pour faire fortune. Le père de Adonis a disparu dans des circonstances étranges alors qu'il était proche de résoudre le mystère de la sépulture. Adonis prend la relève, mais se retrouve vite immergé par des visions nocturnes qui le laissent dans une telle torpeur qu'il ne fait plus rien. Il voit apparaître la nuit une femme qui lui parle en égyptien ancien, lui apprend sa langue, et cherche à vouloir quelque chose de lui en s'offrant à lui. Il ne sait plus si c'est un mirage ou la réalité.

Sa sœur, Electra, arrive en Égypte et va voir son frère. Il doit revenir en Angleterre pour prouver qu'il est bien vivant, ou lui et sa sœur se verront destituer de tous les biens de leur père. Timothy et Electra se connaissent déjà pour s'être fréquentés lorsqu'ils étaient jeunes, mais Electra en garde un mauvais souvenir, Timothy étant un personnage moqueur, grossier et coureur de jupons. Il n'a pas beaucoup changé depuis, Electra ne le supporte toujours pas plus. Elle a une mauvaise image d'elle, elle se trouve laide et pense que c'est pour cela qu'elle est toujours célibataire. Mais entre elle et Timothy, une attirance naît, Electra a peur de céder, elle ne sait pas qu'elle est en train de changer la personnalité de Timothy ! Lorsqu'ils se seront trouvés, l'ambiance du roman va passer au très hot !! J'ai parfois trouvé qu'il y avait un peu trop de scènes de sexe, ou qu'elles arrivaient dans des moments incongrus comme lorsqu'ils sont dans le tombeau à la recherche d'indices.

Mais à part cela, le côté énigme, légendes et mythes de la civilisation sont présents et très bien expliqués. J'ai retrouvé beaucoup de choses que j'avais lues de grands égyptologues, et l'auteur a vraiment été très précise dans tous les faits. Je pense qu'il lui a fallu beaucoup de recherches pour arriver à retranscrire aussi bien ce peuple, les décors, leur façon de travailler, les ports, et également la vie antérieure des pharaons, leurs rites d'accueil, de vie, de mort. C'est vraiment très complet, et on peut sentir le vent ou la chaleur tellement on s'y croit ! Ena Fitzbel a rajouté à tous ces ingrédients déjà bien complets une dose de magie qui n'est pas déplaisante, et nous renvoie dans une Égypte encore plus ancienne où l'on fait la connaissance de Nout, de sa légende, et on comprend mieux ainsi le titre Sous le ciel de Nout. L'auteur nous explique dans un épilogue intitulé « Rendons à César ce qui est à César », toute la vie de ces personnages égyptiens, Nout ou Mayati, Akhenaton..c'est très intéressant ! Elle nous parle aussi de ceux qui ont réellement existés dans son roman et nous parle enfin du cantique dont un extrait est mis en chaque début de partie et qui illustre bien l'amour entre Timothy et Electra, deux être que tout opposent et qui finissent par se trouver...

J'ai vraiment passé un très bon moment de lecture, très enrichissante, j'ai appris ce que je ne connaissais pas encore tout en lisant une belle romance et une très belle énigme ! Je suppose qu'il va y avoir une suite, vu le titre et surtout le final qui laisse une ouverture pour une nouvelle quête pour trouver le Livre de Thot, j'ai hâte de découvrir ce que nous réserve l'auteur dans ce nouvel opus !

Même si vous n'êtes pas de grands fans de l'Égypte, vous ne pourrez qu'être sous le charme de cette histoire d'amour, et serez conquis par l'envoutement de ces pharaons et reines !

Un grand merci à Ena Fitzbel pour ce roman que j'attendais tant, et au webzine les Rebelles qui, grâce à leur partenariat avec les Éditions Rebelle, m'a permis de m'évader dans un pays et des temps lointains le temps d'une lecture !

Commenter cet article