Bad Swimmers Tome 1 - Le lac des Cieux de Geoffrey Bidaut

Publié le par Marie Nel

Bad Swimmers Tome 1 - Le lac des Cieux de Geoffrey Bidaut

Publié aux Éditions Rebelles

 

 

Résumé :

 

Ils sont six et mènent des vies d’adolescents plutôt banales. Dans les couloirs du lycée du Lac des Cieux, ils s’aiment, se détestent, s’aident, se trahissent... Mais lorsque leur professeur de français, haï de tous, est brutalement assassiné, tous sont suspects. Et chacun a ses raisons pour se mêler de l’enquête : prouver son innocence, en tirer profit, ou tout simplement éviter d’être le prochain cadavre sur la liste…

 

 

 

Mon Avis :

 

Ma première réaction à chaud après avoir fini ce roman, c'est : « Non, c'est pas possible !! ». Ça fait longtemps que je n'avais pas lu un thriller comme celui-ci, avec une fin qui n'en est pas une, ou tu du moins qui ne se termine pas comme on le concevrait. Le dernier chapitre de révélations est atroce, les manigances sont vraiment tordues et la personne incriminée n'est pas celle que l'on pensait.. déjà dans les chapitres précédents, j'ai assisté à un enchaînement de meurtres à se demander s'il allait rester un personnage avant la fin !

Dès le début, on commence par un meurtre, on est tout de suite mis au parfum ! Ensuite on se retrouve dans un lycée à la rentrée avec une bandes d'amis, Marc, Mel, Tim, auxquels vont venir se greffer une nouvelle arrivée, Gin. Le frère de celle-ci, Ort, est plutôt asocial, marginal et ne veut en aucun cas être ami avec quique ce soit. Il y a aussi Deb, la star du lycée, la jolie fille narcissique, qui tient un journal dans le lycée où elle veut raconter des histoires plus croustillantes que ce que lui impose le directeur. Une bonne première partie met en place les personnages, leurs problèmes dans la vie avec leurs parents, les attirances entre certains, les animosités aussi. Jusqu'à ce que leur professeur de Français, pas très apprécié par l'ensemble des élèves, se fasse sauvagement assassiner un soir au lycée. Et quand je dis sauvagement, c'est vraiment horrible, les amateurs de Stephen King vont être gâtés niveau sang, atrocité et façon de faire du tueur ! Celui-ci apparaît avec un masque de plongée, rappelant le premier meurtre du début où une femme s'était noyée en faisant de la plongée, et ce n'était pas un accident ! D'ailleurs, jamais ce crime ou la mort de cette femme n'est mentionné, je me suis demandée souvent quel rapport il pouvait bien y avoir avec les lycéens !

La bande d'amis va se mettre à enquêter, surtout que Mel a des cauchemars où elle voit les gens se faire tuer, très traumatisant pour elle. Lorsque certains vont commencer à recevoir des lettres de menaces anonymes ou que d'autres vont se faire attaquer par ce Plongeur, tout va s'envenimer et aller très vite! Il va falloir que chacun mette du sien et s'allie même avec ceux dont c'était impossible !

Tout va très vite également pour le lecteur ! L'angoisse est tellement présente et croissante au fil des pages qu'il est impossible de lâcher le roman ! Quand les décès et enterrements se succèdent, je me suis demandée jusqu'où tout cela allait mener, qui allait être le prochain ? Qui était le coupable ? L'auteur a vraiment su très bien me tenir en haleine ! Les chapitres et sous-chapitres sont courts, les phrases également, il a un style précis, concis, donnant énormément de rythme à la lecture. Cela a vraiment été pour moi bouleversant et étonnant, et je suis épatée devant l'ingéniosité de l'auteur pour avoir su créer et échafauder un tel plan d'histoire où lorsque la fin est révélée, toutes les pièces du puzzle se mettent en place et j'ai compris enfin pourquoi tel ou tel événement s'était produit ! Vraiment, Geoffrey Bidaut, vous m'avez fait passer des moments surréalistes où je ne pensais qu'à l'affaire, à sa résolution, il ne faut rien prévoir à faire quand on se plonge dans Bad Swimmers et surtout ne pas être dérangé ! Lol !

Pour ma part, je fonce tout de suite sur la suite, puisqu'il y a un deuxième tome, en me demandant ce que l'auteur nous a concocté cette fois-ci, ce que vont devenir les personnages du premier, je me pose encore plein de questions et j'espère que justice sera enfin rendue ! Bon je me tais...à vous de découvrir ce livre haletant, passionnant, parfois drôle quand même avec des situations cocasses, mais surtout ne prévoyez rien à faire à côté !

Un grand merci à Geoffrey Bidaut pour ce premier tome de grande qualité, que ce soit pour l'écriture ou pour l'histoire, et un grand merci également aux Éditions Rebelles, qui grâce à leur partenariat avec le webzine les Rebelles, m'ont fait passer un très bon moment de lecture et découvrir un auteur incroyable !

Commenter cet article