Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marie-Nel lit

Un air de liberté de E.R. Link

28 Juin 2017 , Rédigé par Marie Nel

Un air de liberté de E.R. Link

Résumé :

 

Lorsqu’elle rencontre le beau Bryce, la jeune comtesse Carolyn Fabre des Aiglefins ne se doute pas à quel point sa vie va se trouver bouleversée.
Dans un royaume meurtri, qui aura assez de courage pour détrôner le cupide Lord Bertram de la Nuée d’Étourneaux et retrouver la princesse légitime dont la trace a été perdue pendant vingt ans ?

Une fantasy victorienne pour toutes celles et ceux qui rêvent d’amour et d’aventure.

 

 

Mon Avis :

 

Après Les Compagnons de l'arc en ciel, Un air de liberté est le second roman que je lis de E.R. Link. Toujours dans le genre de la fantasy, il me conforte dans l'idée que je m'étais faite de cette auteure après ma première lecture, un bon style, un bon vocabulaire, ce qu'il faut de descriptions, et surtout, on rentre dans le vif du sujet dès le début pour n'en ressortir qu'à la fin, toujours cette plume palpitante, pleine d'actions qui rend la lecture addictive. L'auteur m'a plongée dans un univers steampunk appréciable, sans lourdeurs, rien n'a été oublié, des vêtements avec des corsets à engrenage, aux véhicules volants ou non, jusqu'à la fabrication d'armes d'un nouveau genre.

La Comtesse Carolyn Fabre des Aiglefins a vingt ans, âge de sa majorité, et doit assister, comme le veut la coutume, à une cérémonie au palais royal, où tous les jeunes nobles de son âge seront présentés à la reine. C'est l'occasion pour les parents de trouver un mari digne de leurs enfants, ce qui est loin de plaire à Carolyn, emprise de liberté et n'imaginant pas déjà se marier, elle se sentait vendue ! Elle fait la connaissance d'un jeune homme, Bryce des Jardins aux Oiseaux, qui n'a pas la langue dans sa poche, disant tout haut ce qu'elle pense tout bas, et pensant la même chose que Carolyn. Ils vont se plaire, se découvrant les mêmes idées. Mais le cérémonial avant tout ! ,La reine doit d'ailleurs y présenter sa fille qui vient de naître et lui succèdera. C'est sans compter sur un duc démoniaque, Bertram de la Nuée d'Étourneaux, qui par cette naissance voit sa place à la succession reléguée. Il va vouloir remédier à cela en menant une attaque lors de cette assemblée, en tuant la reine et voulant faire de même pour le nourrisson. Carolyn, courageuse, cache ce dernier, elle va être mutilée par Bertram, pas dupe de son geste ! L'enfant sera sauvée par un autre homme, Ankor, et déposée dans un couvent.

À partir de là, les années vont passer, Bryce est devenu lieutenant de police, bien malgré lui, se soumettant au roi Bertram tout en manigançant derrière son dos. Il rencontre la Dame Borgne, une pirate, en qui il va reconnaître Carolyn, son amour qu'il croyait perdu. Elle est très ingénieuse et a construit son navire avec des méthodes inconnues encore. Bryce et elle vont enfin se retrouver. On pourrait penser qu'à ce point du roman, l'histoire allait prendre fin, mais c'est sans compter sur d'autres personnages qui vont faire leur réapparition, comme Winona, une jeune mendiante qui vole pour survivre, et va ainsi croiser le chemin d'Elros, un jeune lieutenant, il va lui donner à manger, mais elle va s'accrocher à lui car il lui a promis de lui apprendre à voler ! Il vient de se faire embaucher par Ankor, pirate, mais il a surtout pour mission de découvrir ce qu'est devenu le bébé royal qu'Ankor a abandonné. Winona va se coller à ses basques, et il va devoir la transformer en garçon afin de pouvoir embarquer.

Le lecteur suit donc la vie de deux couples, Carolyn et Bryce et Elros et Winona. Elros travaille en secret pour Bryce, qui n'a qu'une idée en tête, retrouver la jeune princesse et ainsi détrôner le roi Bertram, se venger de ce que ce dernier a fait à Carolyn. On se rend vite compte que tous ces personnages sont liés et vont se retrouver ensemble au bout d'un moment. On comprend aussi vite qui est Winona, mais cela ne dérange vraiment pas, tellement on veut savoir comment tout cela va pouvoir se dénouer. Les événements se suivent et s'enchainent très vite, ne laissant pas un moment de répit au lecteur. Et surtout il faut prévoir de ne pas être dérangé lorsqu'arrive le final, summum de la tension !

Tout cela baigné, comme je le disais plus haut, dans une ambiance steampunk. E.R. Link ne manque pas d'imaginations pour décrire les bateaux, leur fonctionnement, les corsets articulés que Carolyn s'est fabriqués, les armes électriques. On se rend compte des idées débordantes de l'auteur rien qu'au début lorsque l'on découvre les différents noms des personnages : le Marquis des Jardins aux Oiseaux, le Vicomte des Vents Chngeants, le Duc Amarante de Monteiro, etc.. Je les ai trouvés amusants, et donnant une petite touche supplémentaire de fantaisie !

Je vais arrêter mon bavardage là, je ne voudrais pas trop en dévoiler, il y a encore beaucoup à dire, mais n'est-il pas mieux de le découvrir par vous même ! En tout cas, je vous y invite, j'ai passé un très bon moment de lecture, j'ai beaucoup aimé cette histoire et les idées débordantes de l'auteur !

Ce deuxième roman me donne encore plus envie de suivre les prochains écrits de cette auteure. Merci à elle pour cet agréable moment qui permet d'oublier la réalité !

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article