Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marie-Nel lit

Kissmee de Aline Inacio

28 Juin 2017 , Rédigé par Marie Nel

Kissmee de Aline Inacio

Publié aux éditions Chapitre.com

 

 

Résumé :

 

À quinze ans, Maxence Dardennes mène une vie bien remplie entre sa jument, sa chienne, ses amis, le rugby, la musique et les études. Quant à son père Thomas Dardennes, beau quarantenaire fraîchement fiancé à une superbe femme de trente-deux ans, il jongle entre sa vie de famille, l’éducation de son fils et la gestion du haras familial. Si tout semble parfait en apparence, la réalité cache cependant quelques zones d’ombres. Bien malgré elle, Antonia, une auteure de polars à succès de quarante et un ans plutôt solitaire, va contribuer à les révéler en débarquant un 10 juillet dans leur village de carte postale. 
Face à des questionnements et des émotions qui vont parfois les dépasser, ils vont tous les trois voir voler en éclats certaines de leurs certitudes. 
Quelle option vont-ils alors choisir ? La fuite ? L'acceptation ? Le renoncement ? Et est-ce vraiment aussi simple quand le regard des autres ou certains fantômes du passé pèsent sur vos épaules ? Entre le corps, le cœur et la raison que vont-ils laisser parler ?

 

 

Mon Avis :

 

Kissmee est une romance à plusieurs point de vue, elle véhicule également de très beaux messages de tolérance, d'amitié, de solitude, d'espoir. On évolue entre un monde d'adultes et d'adolescents, en se rendant compte que les soucis des uns ou des autres peuvent souvent être les mêmes. Je découvre en même temps une nouvelle auteur, Aline Inacio, au style limpide, grave et humoristique à la fois. Elle a su rendre son histoire addictive en consacrant un chapitre par personnage sur une période assez courte de six jours. J'ai surtout bien aimé le ton caustique de certains dialogues ! Les personnages sont bien travaillés, attachants, tous très importants et apportent tous leur petit grain de sel !

L'histoire commence avec Maxence, un adolescent de 15 ans, qui réfléchit seul avec son chien dans la nature, il a un énorme poids sur le cœur et ne sait comment le vivre, ni comment en parler avec les personnes concernées. Il vit dans un petit village où sa tante Abigaël tient le café, et où son père, Thomas, s'occupe du haras familial. Ses grands parents, César et Isobel, vivent également avec eux.

Là-dessus arrive Antonia, ou Toni, une femme à la quarantaine libre et volontaire. Elle a décidé sur un coup de tête de partir à l'aventure, comme cela lui arrive souvent, et de s'arrêter dans un endroit qui lui plaît. Et cela tombe sur Gwaine, le village où habite Maxence. La rencontre entre les deux est étonnante. Maxence aime fixer du regard les gens pour les déstabiliser, mais cela ne marche pas sur Toni, qui n'a pas la langue dans sa poche, et dit toujours ce qu'elle pense, même si ça crée des malaises ! Mais cela a parfois l'avantage de remettre les situations à plat.

Toni est écrivain et auteur de thrillers à succès. Elle est, sans le savoir, la romancière préférée de César, le grand père. Elle va créer des liens avec la famille de Maxence, sauf avec Thomas, le père, le courant passe très mal entre eux, Thomas ne supporte pas la franchise de Toni, et surtout la complicité entre elle et Maxence. Celui-ci va trouver en Toni une confidente à qui il va pouvoir livrer son lourd secret qu'elle va aussitôt dédramatiser en expliquant au jeune garçon que l'on ne tombe pas toujours amoureux des personnes que l'on pensait. Toni a ce pouvoir de mettre les gens à l'aise, les amenant à se confier, c'est comme cela qu'elle en saura plus également sur la vie de Thomas et qu'elle comprendra son comportement.

J'aimerais beaucoup avoir une amie comme Antonia ! Elle est dynamique, naturelle, franche et sait écouter, des qualités rares en une seule personne ! Les relations entre elle et Thomas sont ambiguës, d'un côté comme de l'autre ! Toni, qui revendique son célibat, s'étonne de pouvoir éprouver de l'attirance pour cet homme. Tout va être bien compliqué, et je ne m'attendais pas à cette fin, plaisante. Je déplore juste que l'auteur n'ait pas insisté sur la discussion entre Maxence et son père, c'est un sujet tellement important que cela aurait été intéressant.

Une bonne lecture, j'ai souri et parfois ri grâce aux répliques et pensées de Toni, j'ai été émue et enchantée de découvrir un si bel environnement, le village, les maisons en vieille pierre, le haras...l'auteur a vraiment très bien décrit le décor sans faire de longueurs.

N'hésitez pas à lire ce roman, vous ne serez pas déçu ! Je remercie le webzine Les Rebelles qui, grâce à leur partenariat, m'a permis de découvrir Aline Inacio, une auteur que je vais continuer de suivre !

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article