J't'aimerai jamais Gadjo de Laurent Pocry

Publié le par Marie Nel

J't'aimerai jamais Gadjo de Laurent Pocry

Publié aux Éditions Rebelle

 

 

Résumé :

 

Lors d’une fête aux Saintes Maries de la Mer, Raphaël, policier à Marseille fait la connaissance d’Anjie, une gitane sédentarisée. Quelques jours plus tard il soupçonne Juan, le frère d’Anjie, du cambriolage d’une bijouterie. Le policier tombe amoureux d’Anjie, qui ne veut rien savoir, même si son cœur tremble pour lui. Le rapprochement entre ces deux personnes de culture différente est compliqué. Il faudra la ténacité et la roublardise d’une avocate délurée pour les rapprocher.

 

 

Mon Avis :

 

Après Fashion Week, Laurent Pocry signe avec J't'aimerai jamais Gadjo sa deuxième romance, où il y mêle un autre genre dans lequel il excelle, le policier. Tout ceci se déroule en Provence, plus exactement aux Saintes Maries de la Mer et à Marseille, les descriptions des lieux sont toujours aussi pointues et bien détaillées, donnant l'effet au lecteur d'y être vraiment. On baigne dans l'univers des compagnons du voyage, des forains. L'auteur nous avertit au début qu'il a pu commettre quelques erreurs dans les expressions gitanes ou les conditions de vie, mais moi en tant que novice dans ce domaine, je ne me suis aperçue bien entendu de rien, et j'ai trouvé que tout était vraiment bien retranscrit, la vie des gitans avec les leurs dans leur camp, ceux qui sont sédentarisés et vivent en appartement, essayant de vivre avec leurs revenus de forains en faisant les fêtes avoisinantes. Leurs rites également, les mariages entre familles, leur méfiance face aux Gadjé, les personnes ne faisant pas partie de leur communauté.

Anjie est une gitane « rebelle », elle ne s'entend pas avec ses parents, et vit donc chez son oncle qui a un appartement et travaille avec lui en tenant un manège. Elle ne veut pas non plus être mariée, ou qu'on lui choisisse son époux. Elle souhaite vivre une certaine liberté malgré ses origines. Elle rencontre, lors du pèlerinage de toutes les communautés gitanes aux Saintes-Marie-de-la-Mer, Raphaël, un jeune homme fraîchement arrivé dans la région et qui profite de ce magnifique spectacle entre les gardians, les chevaux et les costumes pour faire des photos. Il en fait une de Anjie, en amazone sur un cheval, qui le voit et rentre dans une telle fureur qu'elle les lui fait effacer de son smartphone. Raphaël est tout de suite sous le charme de cette belle jeune femme brune au regard perçant et au caractère de feu. Lui pourtant célibataire, aimant s'amuser et profiter des belles femmes qu'il rencontre, se trouve épris de la belle qui obsède ses pensées.

Ce qu'Anjie ne sait pas, c'est que Raphaël est policier. Un vol à main armée va être commis dans une bijouterie, et c'est Juan, le frère d'Anjie, l'auteur. Il va demander à celle-ci de cacher les bijoux chez elle et son oncle en attendant de pouvoir les revendre. Anjie le fait parce que c'est son frère, mais elle a peur et n'aime pas cette situation. De son côté, Raphaël enquête sur ce vol, les indices vont rapidement le mener vers Juan. Mais quand il va apprendre qui est la sœur de ce dernier, il voit toutes ces chances de conquérir la belle gitane s'évanouir. Anjie va retrouver par hasard, une ancienne amie d'école, Murielle, maintenant avocate, qui va l'emmener dans des soirées spéciales célibataire que n'apprécient pas tellement la gitane. Mais cette amie va se révéler être un soutien et une aide précieuse face à tout ce que vit Anjie, qui malgré elle, se retrouve mêlée aux affaires de son frère. Avec tous ces quiproquos, chacun va découvrir au bout d'un moment la fonction et le vrai rôle des autres, menant à des situations parfois cocasses, surtout avec Murielle, qui n'a pas la langue dans sa poche ! C'est vraiment un sac de nœuds difficile à démêler pour Raphaël, et en tant que lectrice, je me suis demandée comment tout cela allait pouvoir s'arranger.

Laurent Pocry a su, une nouvelle fois, bien mener l'enquête, tout en y mêlant les sentiments de chacun, les situations personnelles très opposées. Il donne beaucoup de rythme à la lecture en incluant des sous-chapitres qui laissent plein d'interrogation, le lecteur passe donc d'un personnage à l'autre, en se demandant ce qui est arrivé à celui qu'il vient de quitter. Et le final est encore plus rapide et tendu, me tenant en haleine jusqu'à la fin. Fin que je n'imaginais pas ainsi, j'aime bien être surprise, Raphaël et son acolyte François ont débordé d'imagination pour que les affaires de tout le monde s'arrangent bien. J'ai retrouvé dans ce roman le style pointilleux de l'auteur dans des domaines qui lui sont étrangers, il sait rendre la lecture très réaliste, les décors, les gens, la ville. Il a poussé un peu plus loin le côté érotique, donnant une fois de plus des scènes authentiques sans tomber dans la vulgarité.

Je suis une fois de plus conquise par Laurent Pocry et son nouveau roman. J'ai passé un très bon moment de lecture avec cette histoire très rythmée et addictive. Je vous recommande cette romance policière qui ne pourra vous laisser de marbre, elle est idéale pour cette période de vacances, et vous fera passer du bon temps avec le soleil de la Provence !

Un grand merci à l'auteur et aux éditions Rebelle pour leur service presse de qualité.

 

Commenter cet article