Conte de Faye de Caroline Costa

Publié le par Marie Nel

Conte de Faye de Caroline Costa

Publié aux Éditions du 38

 

 

Résumé :

 

Pourquoi le patron de Faye lui tourne-t-il autour ? Qu’attend-il d’elle ?

Hors de question qu’il la mette dans son lit, en tout cas. D’autant que la jeune femme se verrait bien tomber dans les bras d’Oliver, le séduisant Horse-Guard qu’elle vient de rencontrer. Mais est-ce vraiment raisonnable ?

Rien n’est simple, dans la nouvelle vie de Faye… Et tout est passionnant !


 

Mon Avis :


 

La nouvelle collection Corail des Éditions du 38 promet ! De belles couvertures aux couleurs de l'été, bleues comme la mer, le ciel. Une collection placée sous le signe de la romance, accompagnant nos vacances et nos lectures estivales.

J'ai commencé par le Conte de Faye, le titre avec le jeu de mot me plaisait, petit clin d'oeil sympa surtout lorsqu'on apprend que l'héroïne s'appelle Faye Perraud, l'auteur joue dès le début avec le lecteur, une dose d'humour agréable.

Faye, jeune parisienne, se voit, après l'obtention de son BTS parachutée à Londres dans une entreprise où elle s'occupe des échanges avec la France. Son arrivée dans cette nouvelle ville est pour elle un vrai périple, entre le parler, rouler à gauche et son studio de fonction étriqué, elle déchante très vite ! Heureusement pour elle, elle se fait vite une amie en la personne de Anny, qui l'aide et la conseille beaucoup. Son patron, Henry Hair, grand joueur de poker, fait connaissance de cette « frenchy » et sans qu'elle comprenne la côtoie de plus en plus, l'emmenant au restaurant, lui présentant son entreprise. Faye se demande ce qu'elle a pu faire pour avoir tant de faveurs, surtout qu'il ne la drague pas spécialement ! Du jour au lendemain, il va la nommer à la tête de son entreprise, prétextant qu'il veut faire des tournois de poker. Alors là, Faye tombe des nues, c'est la panique, elle qui n'en connaît pas plus que cela ! Elle se confie beaucoup à Anny, elles vont jusqu'à se demander si Henry ne serait pas malade ! Un homme en tout cas qui va bien cacher son jeu jusqu'au bout, Faye va aller de surprise en surprise, et pas toujours des bonnes ! À côté de sa vie professionnelle bien mouvementée, elle fait la connaissance du frère de Anny, Oliver, un horse-guard très séduisant et attirant. Il est très obligeant avec elle, la soutenant moralement. Elle est terriblement attirée par lui, mais...

J'ai beaucoup aimé cette lecture, et surtout le style de Caroline Costa, limpide, fluide. Le roman commence plutôt légèrement, avec quelques touches d'humour fort plaisantes avec la description de la vie londonnienne. Mais au fur et à mesure de la lecture, le ton change et devient plus sérieux, on découvre en même temps que Faye un sombre complot, et on est aussi surpris qu'elle ! Je ne pensais vraiment pas que l'auteur m'emmènerait jusque là, avec un final époustouflant. En faisant monter la tension ainsi, l'auteur rend la lecture très addictive, je n'ai pu décrocher de celle-ci sans savoir le fin mot de l'histoire ! Caroline Costa a crée des personnages très attachants, très forts, mais aussi certains à double facette.

Je suis contente d'avoir découvert enfin la plume de Caroline Costa, grâce aux Éditions du 38 que je r emercie pour ce service presse. Je vous conseille cette lecture rafraîchissante et accrocheuse, comme moi, passez un bon moment avec Faye et rentrez dans ce conte où les fées ne sont pas celles que l'on croit !

Commenter cet article