Voleurs d'âmes – Éclair bleu sur le sentier de Lique Ser de Liliane Gabel

Publié le par Marie Nel

RÉSUMÉ

 

Sur fond de secret familial, quatre générations évoluent, quatre générations de femmes, notamment. De manière à la fois romancée et lucide, l'auteur décrit la vie dans une communauté protestante des Cévennes, rigide et repliée sur elle-même ; l'engagement humanitaire d'une famille au Congo, en un temps de guerre civile ; la soumission, puis la révolte, d'une jeune femme sous l'emprise d'un tyran pervers narcissique, « gourou » de la secte dans laquelle elle s'est engagée ; les tourments douloureux d'une jeune fille hantée par des visions?

Tous les ingrédients pour une "libération", lorsque la chenille devient papillon, et que se lève le voile du secret?

Un voyage dans la réalité humaine.

Il est difficile de caractériser ce quatrième ouvrage, et premier roman de Liliane Gabel.

Roman, certes, mais également réflexion sur l'existence, à travers les tableaux de vie qu'elle présente, et les parcours humains dont elle expose les mécanismes, sans aucun jugement de valeur. Malgré ses côtés sombres, ce livre est un cri d'espérance, tout juste exprimé, comme si les sons manquaient soudain.

Roman, certes, et plus précisément saga familiale, mais aussi livre-témoignage dans lequel l'auteur évoque, avec un réalisme non dénué de tendresse, divers aspects de son itinéraire. Peut-être pourrait-on parler d'une "autographie" romancée ?

 

 

MON AVIS

 

J'ai découvert ce très bon roman grâce à Chrissou Ebouquin qui s'est chargée de la correction et de la numérisation de ce livre. C'est une belle lecture, émouvante et captivante.

C'est l'histoire de quatre générations de femmes, de l'arrière grand-mère, Blanche, à la petite-fille, Iona. L'auteur nous conte la vie de ces femmes, leurs vies différentes selon les époques, leurs joies comme leurs drames. Et on se rend compte que, malgré tout cela, elles restent toutes liées entre elles, et un événement peut avoir des répercussions bien plus tard, une sorte d'effet papillon !

Tout commence par le mariage de deux cousines, Germaine et Blanche. Celle-ci donne naissance à Amélie, au début du siècle, elle décède malheureusement très jeune. Amélie essaie de grandir avec sa nounou, subit les affres de l'adolescence, un drame suivi d'un mariage, elle fait ce qu'elle peut pour oublier les horreurs et les trahisons qu'elle a vécues, elle donne naissance à Muriel. Cette petite-fille va suivre ses parents au Congo où Amélie et son mari se sont engagés dans l'humanitaire. Elle va apprendre énormément de choses au contact de ces enfants pas comme les autres, des nouvelles traditions. Les retours au pays sont difficiles. Elle fera la connaissance de Christian, un pasteur, leur conviction va les amener dans une secte où Muriel va tomber dans un engrenage destructeur. De l'union de Christian et Muriel naîtra Iona, cette petite fille hantée par des visions sur le passé, jusqu'au dénouement final où le passé de la grand-mère revient et où beaucoup d'explications sont enfin données.

Cela a été vraiment intéressant de suivre la vie si différente par l'époque et si semblable de ces femmes qui continuent d'avoir des liens très forts malgré les épreuves. L'engagement au Congo pour l'une, l'autre dans une secte. Et tout cela dans un décor Cévenol que l'auteur nous décrit à la perfection. Son style est addictif, on s'attache à ses personnes et on suit leurs périples de vies. Comme dit dans le résumé, c'est un livre témoignage sur un siècle d'existence, une belle saga familiale où malgré les disputes et histoires, l'amour et la tendresse forment comme un ciment de consolidation entre chaque membre. La fin est belle, comme une grande boucle qui se referme.

J'ai vraiment beaucoup apprécié cette lecture. Une nouvelle auteur à suivre !

Voleurs d'âmes – Éclair bleu sur le sentier de Lique Ser de Liliane Gabel

Commenter cet article