Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marie-Nel lit

L'amie prodigieuse tome 1 : Enfance, adolescence de Elena Ferrante

10 Avril 2017 , Rédigé par Marie Nel

Publié chez Gallimard

 

 

RÉSUMÉ

 

«Je ne suis pas nostalgique de notre enfance : elle était pleine de violence. C’était la vie, un point c’est tout : et nous grandissions avec l'obligation de la rendre difficile aux autres avant que les autres ne nous la rendent difficile.»

Elena et Lila vivent dans un quartier pauvre de Naples à la fin des années cinquante. Bien qu’elles soient douées pour les études, ce n’est pas la voie qui leur est promise. Lila abandonne l’école pour travailler dans l’échoppe de cordonnier de son père. Elena, soutenue par son institutrice, ira au collège puis au lycée. Les chemins des deux amies se croisent et s’éloignent, avec pour toile de fond une Naples sombre, en ébullition.

Formidable voyage dans l’Italie du boom économique, L’amie prodigieuse est le portrait de deux héroïnes inoubliables qu’Elena Ferrante traque avec passion et tendresse.

 

 

MON AVIS

 

Ce roman est une très belle découverte. Je me suis laissée emporter le temps d'une lecture dans le Naples des années 50, dans un monde ouvrier qui cherche à sortir la tête de l'eau. Je me suis surtout laissée promener à travers les mots de l'auteur. J'en avais entendu parler, ma curiosité était piqué au vif, son écriture est limpide, poétique, les lignes passent, je me suis laissée bercer par son récit de la vie de deux petites filles de leur enfance jusqu'à la fin de leur adolescence.

Cette histoire est tout d'abord et avant tout une formidable histoire d'amitié entre deux enfants, avec leurs joies, leurs peines, leur envie de découvrir le monde, l'école, les études, les premiers amours, leurs corps qui se transforment. Elena et Lila vivent tout cela toutes les deux en même temps. Elena est très studieuse, Lila très intelligente. Comme dans toute relation, elles ne sont pas toujours d'accord. Mais Lila entraîne toujours Elena, qui fait son possible pour lui être agréable, pour qu'elle soit toujours sur le même pied d'égalité. Il est intéressant de voir comme Elena peut se sacrifier pour que Lila ait ce qu'elle veut. Elle essaie de vivre à travers son amie, elle se sent inférieure à elle, alors qu'elle fait des études au collège, puis au lycée. C'est à ce moment là que le fossé va se creuser entre elles deux, Lila n'a pas continué les études, elle apprend pourtant les leçons de son amie, mais elle est restée à travailler dans la cordonnerie de son père. Tous les garçons lui tournent autour, se servant parfois de Elena pour parvenir à leur fin, elle va avoir un amoureux, une demande en mariage...Elena se sent perdue face à tout cela, pour elle, elle n'a que ses études, rien de bien par rapport à son amie. Elle se sous-estime énormément. Elle commencera à se rendre compte de ses valeurs qu'à la fin du roman.

Tout ceci baigné dans un quartier ouvrier Napolitain. On assiste à la transformation de celui-ci comme à celui des enfants. De nouveaux quartiers sont construits, la télé arrive dans les maisons des bourgeois. C'est intéressant de suivre l'évolution de tout ce petit monde. Lorsque j'ai commencé le roman, il se trouve un index au tout début nous précisant les noms et métiers des différentes familles habitant le quartier de Lila et Elena. J'ai eu peur de m'y perdre parmi tous ces noms, et je m'imaginais déjà revenir sans cesse regarder qui fait quoi. Mais non, j'ai été agréablement surprise de très bien suivre les personnages, et j'ai su très vite repérer le rôle de chaque personne, car il y a du monde autour des deux filles, des ami(e)s, des adultes avec leurs problèmes, un regard sur la société... Elena Ferrante nous conte cette vie comme un journal, à chaque chapitre son moment de vie, et cela met du rythme dans la lecture, la rendant addictive.

Je me demande, arrivée à la fin de ce premier tome, avec le mariage de Lila, et la fin des études de Elena, comment vont évoluer ces jeunes femmes. On arrive dans les années 70, avec tout ce que cela a amené de changements et de bouleversements dans la vie de chacun, et j'ai hâte de savoir comment Lila et Elena vont traverser cette période, si elles arriveront à garder intact ce lien profond qui les unit.

Une très bonne lecture, j'y ai pris beaucoup de plaisir et j'ai surtout fait connaissance d'une très bonne auteure au style qui me plaît particulièrement.

L'amie prodigieuse tome 1 : Enfance, adolescence de Elena Ferrante

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article