Salverney de Jean-Michel Leboulanger

Publié le par Marie Nel

Publié aux Éditions du 38

 

 

RÉSUMÉ

 

Paradis ou enfer ?
« Ian ferma les yeux. Tout autour de lui respirait la joie de vivre, l'insouciance, la bonté. L'innocence... L'île était belle, gaie. Exactement comme on la lui avait décrite. »
Le reporter photographe Ian Debaeker débarque sur l’île de Salverney, bien décidé à percer les petits secrets de ces habitants si paisibles. Trop paisibles ? Le cœur de Ian n’est que désespoir et vengeance destructrice.
Il sera leur pire cauchemar !

 

 

MON AVIS

 

Salverney, vous connaissez ? Moi non plus..et pour cause, c'est une île inventée par l'auteur qui se trouverait entre Jersey et Guernesey. Par la description, elle ressemble beaucoup à ses « soeurs », peu de personnes y habitent, ils sont ravitaillés par l'île de Jersey lorsque le temps le permet...

Ils vivent repliés sur eux-mêmes, avec très peu de communication avec l'extérieur, mais justement, ils peuvent parfois cacher de sombres desseins !

Débarque alors Ian, un reporter photographe. Il vient pour faire un reportage sur cette île, très belle, atypique. Enfin, ça, c'est le côté officiel ! Derrière cette façade, Ian cache un drame qu'il ne veut révéler, mais il est animé par une soif de vengeance et cherche à savoir à tout prix celui ou celle qui est l'instigateur de ce drame. Au fur et à mesure de ses questions, de ses investigations, il va nouer des relations sympathiques ou non avec certaines personnes de l'île. Il a parfois du mal à se faire accepter, que vient faire un étranger ? Pourquoi reste-t-il si longtemps ? Et Ian, à se promener et à fureter dans tous les moindres recoins, fait des découvertes, et se pose autant de questions..qui habite cette belle maison surplombant la falaise ? Que cachent certains habitants ? Cette dame se promenant en byciclette ?

L'auteur m'a embarquée dans un huis clos à la façon de Agatha Christie dans les Dix petits nègres où au fil de l'enquête et des différents événements, le lecteur en vient à soupçonner tout le monde, comme le personnage principal d'ailleurs ! Les informations sont distillées avec soin par l'auteur tout au long du roman, quand j'ai appris le drame qu'a vécu Ian, j'ai compris sa quête à Salverney. Mais parfois, la curiosité remue de lourdes histoires bien enfouis, remontant à la surface et mettant à mal des personnes au premier abord si sympas !

Les lieux et les climats sont vraiment très bien décrits, le lecteur est vraiment bien plongé dans l'atmosphère de ces îles, des tempêtes maritimes, on pourrait même sentir les embruns salés à travers les pages. Tous les personnages de cette histoire sont importants et ont des caractères bien trempés, j'en ai aimé certains d'office, d'autres m'ont déçue, ils ne peuvent pas laisser indifférent !

Et le suspense est vraiment présent jusqu'au bout ! Je ne m'attendais pas du tout à un tel final..jusqu'à la dernière page, l'auteur m'a tenue en haleine pour mon plus grand plaisir ! Un nouvel auteur découvert, un nouveau nom à suivre, car il raconte vraiment bien, sait nous imprégner de l'atmosphère de son histoire, pas de moments creux, une lecture vraiment très prenante que j'ai savourée.

Salverney est un roman à lire, Jean-Michel Leboulanger un auteur à découvrir absolument ! Je remercie le webzine les Rebelles et leur partenaire les Éditions du 38 pour ce très bon moment avec les habitants de cette île, me donnant envie de visiter ses « soeurs » et de lire un autre roman de cet auteur.

 

Salverney de Jean-Michel Leboulanger

Commenter cet article

JM Leboulanger 28/02/2017 19:18

Bonjour Marie Nel,
Je vous remercie pour vos commentaires très élogieux et qui me font énormément plaisir. C'est probablement une des plus belles critiques que j'ai pu lire à propos de Salverney. Vous savez parfaitement en parler, sans rien dévoiler, mais en titillant quand même la curiosité. Si je ne l'avais pas écrit, je suis certain que vous m'auriez donné l'envie de le lire :-)
Votre enthousiasme m'oblige à vous conseiller "Un kimono pour linceul", un autre thriller qui se déroule au Japon. Si vous avez aimé Salverney, vous apprécierez d'autant plus mon autre roman.
Encore une fois merci, et bonne lecture.
Amicalement
Jean-Michel Leboulanger

Marie Nel 01/03/2017 17:26

Bonjour Jean-Michel,
Votre commentaire me touche énormément et me fait plaisir aussi ! vous ne pouviez pas me faire plus beau compliment !
En parcourant votre biographie, j'ai vu en effet votre autre roman, et je vous avoue que votre style d'écriture lié à un pays que j'apprécie donne très envie de le découvrir. Ce que je ne manquerai pas de faire.
Amicalement.
Marie Nel