Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marie-Nel lit

Les Moissons Perdues de Gilles Milo-Vacéri

26 Décembre 2016 , Rédigé par Marie Nel

 

Paru aux Éditions du 38

 

 

RÉSUMÉ

 

Juillet 1914. Dans une ambiance assombrie par la guerre qui se profile, Julien de Saint quitte Saint-Cyr avec le grade de lieutenant. En attendant son affectation, il rentre à Coulmiers, petit village proche d’Orléans et y retrouve son père, Henri, agriculteur, son grand-père, André et son frère cadet, Louis, souffrant d’un retard mental.
Les retrouvailles avec Alexandre, son meilleur ami, ainsi qu’avec Eugénie et Camille, ses amies d’enfance, seront entachées de plusieurs drames qui pousseront Julien à mener une enquête parallèle.
Quand la guerre éclate, Julien n’a pas le temps d’épouser Camille. Il est envoyé à Marseille au sein d’un régiment de la Légion Étrangère afin de rejoindre plus tard le front de l’Est. L’horreur des combats, le quotidien dans les tranchées, la mort qui s’invite à chaque instant, rien n’épargnera le jeune homme.
Lors d’un assaut il est grièvement blessé et reste sur le champ de bataille. Soigné par les Allemands, il se retrouve sur un domaine agricole en Haute Bavière où il devra se plier aux ordres de la belle Liese et de son frère officier, Friedrich von Baumgartner.
Julien de Saint sera la proie d’un destin tragique contre lequel il ne cessera de lutter et ne s’avouera jamais vaincu.
Cette magnifique saga nous emporte dans des histoires d’amour, d’héroïsme, de trahison, ainsi qu’au sein d’une sombre enquête. C’est aussi un roman qui célèbre la terre, et l’attachement que lui vouent les hommes qui s’y enracinent.

 

 

MON AVIS

 

Je ne vais pas vous parler beaucoup de l'histoire, je trouve que le résumé en dit bien assez sur ce qu'il se passe tout le long de ce roman de presque 500 pages. On peut se dire à sa lecture que l'on connaît tout, mais non, beaucoup d'événements viennent se greffer à tout cela, certains heureux, certains beaucoup moins.

 

Les Moissons Perdues, c'est le récit de la vie de Julien de Saint de juillet 1914 à novembre 1918, pendant donc les années de cette guerre qui a fait tant de morts, qui a causé tant de drames dans les familles qui ont toutes perdu un être cher. On peut dire que trois parties forment ce roman. On suit déjà Julien avant la guerre, on prend connaissance des différents personnages, de sa famille, ses amis et amours, sa vie dans ce village agricole, les joies et les drames de la vie de tous. Puis c'est la déclaration de la guerre, et débute pour Julien des moments très durs, qui le changeront à tout jamais, sa vie dans les tranchées, son engagement au combat auprès des hommes qu'il mène, sa vie de prisonnier en Allemagne, où il se rend compte que l'ennemi peut avoir des valeurs. Et enfin le retour de la guerre dans son village, où il voit que ces quatre années de guerre l'ont complètement coupé du monde et du temps, que la vie des gens qu'il aime a été difficile et très dure, et que cette guerre va l'avoir marqué à jamais dans son corps, dans sa vie, mais aussi dans son cœur.

 

On ne peut pas faire autrement que s'attacher à cet homme, Julien de Saint. Ces valeurs, sa loyauté font de lui une personne très belle. Il est très attaché à sa famille, à sa terre, à ses amis, il a horreur de l'injustice et lutte contre elle. Et on retrouve ces mêmes valeurs lorsqu'il dirige ses hommes pendant la guerre, effectuant des gestes de bravoure, ne se cachant pas et allant au front comme n'importe quel soldat. On souffre avec lui, lorsqu'il est blessé, lorsqu'il rentre de la guerre, on se demande pourquoi la vie s'acharne tant sur lui, alors qu'il ne cherche qu'à donner autour de lui. Les personnages secondaires, Alexandre, Camille, Liese, Louis, sont très importants et très émouvants.

 

J'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à lire cette histoire, cette tranche de vie. Beaucoup de romans existent sur le sujet de la première guerre mondiale, mais le fait de suivre cet homme jour après jour rend cette lecture très addictive. Tout y est en plus très précis, on retrouve le talent de recherches de Gilles Milo-Vacéri, la précision des lieux, des dates, des faits est vraiment extraordinaire. Je connais déjà la plume de l'auteur qui m'a déjà conquise plus d'une fois. Je venais de lire dans un autre registre L'Affaire Aurore S., que l'auteur ne m'en veuille pas mais je pense que je lui préfère ce roman, tellement il m'a touchée. Je me suis retrouvée dans un de ces romans du terroir de Christian Signol mélangé à un récit de guerre de Maurice Genevoix. La plume et le talent de l'auteur explosent dans Les Moissons Perdues, et il a très bien retranscrit tous les sentiments qui le composent, l'amour, l'amitié, la loyauté, la vengeance, la cruauté, la beauté, la trahison....tout cela donne un roman très fort. Je ne suis pas prête d'oublier Julien de Saint, un roman qui restera ancré et est un de mes plus gros coups de cœur.

 

Je tenais à remercier l'auteur, Gilles Milo-Vacéri, pour ces moments de lecture d'une très grande intensité, il fait partie de ces auteurs dont vous savez que vous ne serez pas déçu lorsque vous commencez son roman. Et, bien sûr, un grand merci à Anita des Éditions du 38 pour ce très bon service presse.

Les Moissons Perdues de Gilles Milo-Vacéri

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article