L'ombre Noire de Jean-Pierre Favard

Publié le par Marie Nel

 

Paru aux Éditions La Clef d'Argent

 

RÉSUMÉ

 

Parce qu'une histoire se déroule forcément quelque part, la collection LoKhaLe trouve son inspiration près de chez vous. Dans des lieux que vous connaissez bien. Autour de faits dont vous avez peut-être même entendu parler…

Ainsi, il existe en Côte-d'Or, au sein de la désormais réunifiée région Bourgogne-Franche-Comté,  un village en tout point remarquable du nom de Châteauneuf-en-Auxois. Un village classé parmi les plus beaux de France et marqué par le sceau d'une Histoire riche et non dénuée de drames. Une Histoire sur laquelle veillent, aujourd'hui encore, les tours et le donjon d'un château qui fut, en son temps, propriété du Grand Sénéchal de Bourgogne, Philippe Pot. C'est donc à une véritable plongée au coeur des siècles que ce nouvel opus de la collection LoKhaLe vous invite. Car il est de notoriété publique que les vieilles pierres savent garder leurs secrets et qu'un lieu comme celui-là ne doit pas en manquer. Telle une Ombre Noire se glissant dans la nuit...

Un article extrait des Annales de Bourgogne et signé Hélène Bouchard accompagne le roman et revient sur un épisode marquant de la vie de Philippe Pot afin de replacer cet événement dans son contexte et d'en éclairer la part d'ombre. De quoi mieux appréhender ce lieu chargé de mystère.

Parce qu'une histoire se déroule forcément quelque part et que cette fois-ci, ce sera à  Châteauneuf-en-Auxois et pas ailleurs!

 

 

MON AVIS

 

C'est le deuxième roman que je lis de Jean-Pierre Favard, le précédent était Le Fantôme du Mur, toujours chez le même éditeur et dans la même collection. J'avais déjà beaucoup apprécié cette histoire se passant à Dôle, dans ma région. Cette fois-ci, tout comme les nouvelles dispositions géographiques, l'auteur a élargi son domaine en allant vers la Bourgogne, et plus précisément à Châteauneuf-en-Auxois, en Côte d'Or, où veille un beau château, qui a lui seul peut raconter bien des choses !

 

J'aime beaucoup cette collection LoKhale, où les faits réels sont mélangés à ceux venant de l'imagination de l'auteur. Et, pour la seconde fois, il m'a encore surprise ! J'ai donc suivi avec intérêt les aventures de Yohann, un adolescent rebelle, renvoyé de son lycée en région parisienne, et qui atterrit chez sa grand-mère dans ce village de Bourgogne. Dépaysement total pour lui ! Au début, très revêche, il va petit à petit s'amadouer grâce à la belle Garance, et trouver un emploi dans ce château bien mystérieux, où se trouve la sépulture du propriétaire, Philippe Pot, entouré de huit statues. La curiosité de Yohann va le mener à voir des choses bizarres et va le pousser à en apprendre davantage sur ce Philippe Pot. Et c'est là que la grande Histoire rejoint et s'emmêle à la petite pour révéler aux lecteurs des faits passionnants ! Que cache ce grand personnage, aux idées bien avant-gardistes pour son époque (XVème siècle) ? Pourquoi des siècles plus tard continue-t-on à cacher certaines choses le concernant ?

 

Une nouvelle fois, l'auteur m'a appris beaucoup en me divertissant. C'est une lecture riche, et je suis toujours impressionnée par le travail de recherche fourni. J'étais loin de m'imaginer qu'en 1484, une personne pouvait déjà avoir les idées qui mèneront à la révolution trois siècles plus tard ! Tout est en plus très bien expliqué par des documents se trouvant en prologue. Rien n'est laissé au hasard, l'auteur explique bien ce qui est fictif et ce qui ne l'est pas. Ses talents de conteur ne sont plus à démontrer, et il sait très bien manier le vrai et le faux. Une mention spéciale également pour la couverture du roman, réalisée par Léo Gontier. Chacun de ses détails nous sont expliqués par l'auteur, et représentent très bien tous les éléments du roman, le château, le sceau de Philippe Pot, la représentation de sa sépulture et un vieux document signé par Philippe Pot lui-même.

 

Le format poche du livre est en plus très intéressante, il peut s'emmener partout, se glisser dans un sac. Je vais continuer à découvrir cette collection, il y a encore deux titres qui me font de l'oeil. Je me répète, mais j'apprécie énormément le fait d'apprendre sur des personnes ayant existé et être divertie par un mystère. Je remercie l'auteur, Jean-Pierre Favard, de m'avoir fait le plaisir de m'envoyer son ouvrage dédicacé. Je ne connaissais pas Châteauneuf-en-Auxois, je crois que cela va être une future visite pour encore mieux m'imprégner du roman.
 

L'ombre Noire de Jean-Pierre Favard

Commenter cet article