Perles de Jeunes de Provence de Antoine Voulgaris

Publié le par Marie Nel

 

Paraît le 21 novembre chez Nats Éditions

 

RÉSUMÉ

 

Ah ! La sécurité du lycée, où même la NSA ne peut accéder à vos échanges téléphoniques !
Vous vous croyez à l´abri des complots, mais, pourtant, discrètement, un prof récolte vos perles...
Et les Perles de jeunes de Provence, c’est un peu comme les « perles du Bac », mais sur toute l’année, et avec l’accent !

 

 

MON AVIS

 

Je prends toujours beaucoup de plaisir à lire les perles du Bac. Je me doutais donc à l'avance que j'allais me régaler avec ce livre, tout est déjà dit dans le titre, la photo de couverture est elle aussi bien représentative !

Antoine Voulgaris explique très bien dans son préambule que ces réflexions d'élèves sont réelles. Étant professeur de français et d'histoire, il a, je pense, de quoi nous faire beaucoup de romans comme celui-ci. Le petit plus, par rapport aux perles du Bac, c'est que cela se passe en Provence, et donc..il y a l'accent en plus ! Et l'auteur le souligne bien par son écriture, on entend parfaitement l'accent chantant en lisant ces lignes. Il a d'ailleurs eu la bonne idée de mettre un petit lexique où certains mots de patois sont expliqués.

Chaque perle pourrait être un mini-sketch à elle toute seule ! Certaines sont tellement désopilantes que l'on comprend que le professeur ne trouve rien à dire ! Par contre, il est amusant de voir aussi que le prof se prend au jeu et répond dans le même ton que son élève, il y a de quoi être blasé par moment devant de telles réflexions ! Et tous les sujets sont abordés, que ce soit les devoirs, les cours, les dossiers à remplir, la vie des élèves, les sorties...toute une année scolaire en quelques pages !

J'ai passé un bon moment d'humour avec ce livre. On sourit ou rit selon certaines, mais elles ne peuvent pas laisser insensible ! Je regrette juste qu'il n'y ait pas plus d'illustrations, je verrais bien un format de bande-dessinée, ce qui rendrait les situations encore plus cocasses. L'auteur parle peut-être d'un deuxième tome, je lui dis oui tout de suite et le lirai avec plaisir !

Un bon moment de lecture et de détente grâce à ces perles d'Antoine Voulgaris que je remercie ainsi que Nats Éditions pour ce service presse.

 

EXTRAIT

 

L’exception.

  – Alors, toi, tu téléphones en cours ? Comme ça ! Normal, quoi !

 –  Nan, mais, monsieur, c’est mon cousin ! Je lui dois de l’argent…

 – Ah bon, ça va alors. Il est interdit de téléphoner en cours sauf aux cousins à qui on doit de l’argent…
 – Sérieux ?
 – Nan ! Raccroche !

 

Perles de Jeunes de Provence de Antoine Voulgaris

Commenter cet article