Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marie-Nel lit

Les cris des écrivains de Frédéric Barrès

1 Novembre 2016 , Rédigé par Marie Nel

 

Paraît chez Sudarènes Éditions le 12 novembre 2016

 

RÉSUMÉ

 

Un jeune homme, sans le sou, tenté par l'aventure littéraire, attaque l'écriture d'un roman, contant les épreuves qui ont jalonné son entrée dans la vie active. Alors qu'il envisageait sereinement la réorientation de sa carrière, des événements inattendus vont s'abattre sur lui. À la même époque, on kidnappe des écrivains, on les séquestre, et certains sont retrouvés dans un piteux état. Quel sort l'avenir réserve-t-il à Philippe ? Sera-t-il victime d'in amoureux vindicatif, éconduit par sa belle Norvégienne ? Quel est le motif de ces sordides enlèvements et de ces crimes ? Un auteur en cache-t-il une autre ?

 

Philippe Danglas revient ! Anti-héros désabusé dans Clairs-obscurs à Monaco, ardent défenseur de la vérité face à de perfides industriels dans La deuxième vie des méduses..., Philippe traverse ce troisième opus de la saga policière, avec flegme et la volonté de démasquer d'odieux personnages.

 

Trame gagnante reconduite : un tiers d'enquête au cordeau, un tiers de curiosité scientifique et un tiers de sentiments. Plus un soupçon d'ambiance sexy. Un cocktail explosif !

 

 

MON AVIS

 

J'attendais ce roman avec impatience. Déjà, parce que j'aime le titre..Les cris des Écrivains, ou phonétiquement L'écrit des Écrivains, ensuite, parce que j'apprécie énormément la plume de Frédéric Barrès, je crois avoir, à ce jour lu tous ses romans, et c'est un plaisir renouvelé à chaque fois. Et enfin, la joie de retrouver Philippe Danglas, ce personnage, comme il est dit dans le résumé anti-héros, mais qui le devient un peu par ses aventures multiples. Il est attachant, parfois un peu lourd vis à vis de la gente féminine, mais il aime la justice rendue et est prêt à se mettre en quatre pour aider les autres.

 

Et cela va être le cas ici, dans ce troisième opus. Philippe a des problèmes d'argent, mais il a un projet, un peu fou, comme d'habitude avec lui, mais son banquier décide de le suivre. Il veut devenir écrivain, il veut coucher par écrit tout ce qu'il a pu vivre dans ses deux précédentes enquêtes. La tâche ne va pas être aisée, car il va se retrouver mêlé à une sordide histoire d'écrivains kidnappés pour on ne sait quelle raison. Lui qui voulait écrire tranquille, ce ne sera pas le cas !

Bien sûr Philippe sans une rencontre féminine ne serait plus Philippe ! Mais cette femme, au caractère bien trempé, à la personnalité pleine de vivacité, sera peut-être celle qui fera oublier toutes les autres aux yeux de Philippe ! Grand événement quand on le connaît ! Une autre figure féminine a son importance aussi, il s'agit de Éva, jeune fille intrépide, passant son temps libre à écrire ! Tiens..une belle coïncidence pour notre cher Philippe ! Il va se retrouver, bien malgré lui, mêler à une étrange affaire, et il va falloir qu'il ruse pour arriver à s'extirper de là...

 

Ici s'arrête mon récit sur le fond du roman. Je ne veux pas en dévoiler plus, le résumé dit déjà ce qu'il faut, et ce serait vraiment gâcher un très bon moment de lecture ! L'ambiance est toujours aussi belle, on est dans cette Provence que l'auteur affectionne tant. Il nous parle très bien de cette région, de ces traditions, je ne la connais malheureusement pas, mais je la devine à travers ses mots et il me donne surtout envie de la découvrir ! J'ai souri également car Frédéric Barrès met quelques touches personnelles dans l'histoire, le choix du pseudo d'écrivain de Philippe, le titre du roman..Et je trouve qu'il a encore plus creusé le personnage de Philippe, le rendant plus sensible, émotif face aux diverses situations. Il a gagné en maturité, comme un bon vin !! L'intrigue par elle-même est très bien menée, jusqu'à l'avant-dernière page, je me suis demandée qui avait pu perpétrer ces rapts. Quant au pourquoi, l'auteur m'a bien surprise aussi, il a fait preuve de beaucoup d'originalité ! Les autres acteurs de cette histoire sont tout aussi importants et amènent parfois une touche d'humour ou une réflexion sur un fait de société ou une pointe de sensualité non négligeable.

 

J'ai vraiment passé un très agréable moment avec Les cris des écrivains et j'espère que vous ferez de même. Si vous n'avez pas lu les deux autres enquêtes de Philippe Danglas, ce n'est pas grave en soi, quelques références y sont faites, mais ça ne gêne en rien la compréhension de ce roman. D'ailleurs, les trois peuvent se lire indépendamment les uns des autres, je trouve ça intéressant. Il y a plein de questions que j'aimerais poser à l'auteur suite à cette lecture, j'espère que l'on retrouvera Philippe dans une nouvelle aventure, la fin reste ouverte pour en tout cas !

 

Je tiens à remercier chaleureusement l'auteur, Frédéric Barrès, de m'avoir entraînée une fois de plus dans son univers provençal aux côtés de Philippe, et je remercie également les Éditions Sudarènes pour ce service presse papier (fait très rare à l'ère du numérique et que j'apprécie énormément), et d'avoir ainsi pu le lire avant sa sortie officielle.

Les cris des écrivains de Frédéric Barrès

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article