Umbrella de Mell 2.2

Publié le par Marie Nel

Publié aux Éditions Sharon Kena le 16 aout

RÉSUMÉ

Il faut parfois payer de sa personne pour obtenir la paix de l’âme, exercice difficile pour Léonie, jeune femme tourmentée qui décide de se lancer sur les Marchés de France pour vendre son nougat artisanal. Sa rencontre houleuse avec le voyageur Clyde, son concurrent direct, la propulse dans la dure réalité du métier de camelot. Sans compter sur Jordan, le fromager alcoolique et vantard, qui lui donne également du fil à retordre. Coup bas, embrouilles, rivalités et mesquineries sont au rendez-vous sur le champ de foire. Mais Clyde cherche-t-il seulement à l’écraser ou désire-t-il la réveiller pour qu’elle ouvre enfin les yeux sur son passé et qu’elle relève la tête de l’eau ?

Déployez votre parasol pour une bonne tranche de rigolade et d’émotion à cinquante euros le kilo.

MON AVIS

Comme suggéré dans le résumé, j'ai ouvert mon parasol et je me suis offert un bon kilo de rigolade et d'émotion en lisant Umbrella ! J'ai surtout eu le plaisir de retrouver la plume de Mell 2.2 que j'avais déjà beaucoup apprécié dane d'autres écrits comme Mon humour fascinant. Elle a cette façon de nous parler de choses sérieuses tout en y rajoutant une bonne dose d'humour, de nous dépeindre des personnages comme vous et moi avec leur franc parler, leur gouaille. On ne peut que sourire, voir rire, à certaines réflexions ou situations cocasses. Et c'est le cas dans ce roman.

Léonie vit avec son père, sa mère est décédée lorsqu'elle était jeune. Elle veut aider son père à payer ses dettes, et décide de fabriquer du nougat et de le vendre sur les marchés. Mais le monde des forains n'est pas facile à vivre, il faut arriver à se faire une place, et c'est loin d'être évident ! Elle a la chance, pour son premier marché, d'être aidée par Jordan, le fromager, qui l'aide à s'installer, à lui trouver un parasol en cas de mauvais temps. Il lui donne quelques astuces pour la vente et conservation de son nougat. Mais quelle n'est pas sa mauvaise surprise lorqu'à son tout premier marché justement, elle a un concurrent vendant la même marchandise placé juste en face d'elle !! Et Clyde, le vendeur, est loin d'être sympa avec elle, il fait tout pour la décourager, avec parfois des coups très bas. Malgré des moments de faiblesse, elle ne va pas se laisser faire, après tout, son nougat est artisanal par rapport à celui de Clyde !! Mais celui-ci fait-il tout cela pour l'évincer ou au contraire pour l'aider ? Qui se cache derrière cet homme d'apparence dure ? Et pourquoi Léonie n'arrive-t-elle pas à dire non à Jordan qui a le béguin pour elle ?

Au fur et à mesure du roman, une histoire parallèle à celle des marchés s'installe, plus profonde, plus intime. En tant que lecteur on ne s'y attend pas du tout ! On n'est préparé à découvrir le passé de Léonie, Clyde va jouer un rôle déterminant et montrer des facettes bien cachées.

J'ai pour ma part énormément apprécié ce roman. Je l'ai lu en une journée, je me suis laissée emporter dans l'histoire de Léonie sur les marchés dans un premier temps et dans son intimité par la suite. Pas de temps mort, le rythme est là et il est bon. L'auteur sait doser le suspense pour qu'on n'ait pas envie de lâcher. En plus, je me suis retrouvée dans cette Léonie, j'ai eu plusieurs vies (comme les chats), et dans l'une d'elles, je vendais des produits artisanaux sur les marchés. Je peux vous dire que tout ce que décrit Mell dans ce roman est juste ! Je me suis revue me batailler pour avoir une place à six heures du matin, à essayer de faire des manœuvres pour garer correctement la fourgonnette, la petite pause café avec les autres commerçants, les rivalités avec certains qui font de l'esbrouffe avec « le » produit du siècle, attendre des heures parfois dans le froid ou sous la pluie et voir comme un miracle un unique acheteur, ou avoir la joie d'être débordée et ne pas voir la matinée passer...tout cela m'a rappelé de bons souvenirs. Je ne connais pas assez l'auteur, donc je ne sais pas si elle a déjà fait les marchés, mais en tout cas, elle décrit à la perfection tout ce qu'il s'y passe, en bon comme en mauvais !

La deuxième partie où nous est racontée l'enfance de Léonie, les conséquences sur sa vie d'adulte, et sa quête de vérité est vraiment bien menée. J'ai souffert pour elle, les secrets d'enfance ne sont jamais bons, ils ne nous permettent pas de nous construire une vie d'adulte solide, on sent qu'il y a une faille, et que tant qu'elle ne sera pas rebouchée, rien n'ira. C'est un moment très riche en émotions. L'auteur m'a beaucoup touchée.

Umbrella, qui au départ, m'avait plu par sa couverture, m'a complètement conquise. Et je ne vous ai pas parlé des paysages !! Mell nous décrit très bien l'Auvergne mais aussi tous les autres endroits où Léonie devra se rendre, de la Provence jusqu'à la Vendée. J'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à lire ce roman, où l'on passe par toutes les émotions possible. Un très bon moment de lecture pour moi, et j'espère que ce sera le cas pour vous. N'hésitez pas à le découvrir, peut-être aurez-vous une certaine chanson qui vous trottera dans la tête après (moi elle me quitte pas!!)

Merci beaucoup à Mell 2.2 pour ce roman criant de vérité et aux Éditions Sharon Kena pour ce très bon service presse.

Umbrella de Mell 2.2

Commenter cet article