Les nuits de Sophia de Gilles Milo-Vacéri

Publié le par Marie Nel

Publié aux Éditions du 38 le 15 Septembre

RÉSUMÉ

Rien ne va plus dans la vie de Sophia : son couple bat de l'aile et elle se réfugie éperdument dans le travail. Dans ce roman qui explore la question du choix et celle de la vie qui se prend en main ou se subit, Gilles Milo-Vacéri permet à son héroïne d'opérer un changement radical. Ainsi, la discrète et mignonne jeune femme, après avoir mis sa carrière professionnelle entre parenthèses, décide d'abandonner le sexe vanille pour explorer un monde sulfureux et excitant. Devenue sexy en diable et un brin démoniaque, la nouvelle Sophia parcourt les routes du désir et de la jouissance. Sur ce chemin jonché de délices existe-t-il encore un espace pour les sentiments ? Comment peut-on encore tomber amoureuse lorsque l'on porte un lourd secret ? Un roman époustouflant, d'un érotisme fou !

MON AVIS

Je découvre la plume érotique de Gilles Milo-Vacéri. Malgré ses nombreuses parutions dans ce genre, je le connais plus dans le style policier avec Meurtres à Château-Arnoux par exemple. Il m'a entièrement conquise dans ici aussi. C'est vraiment un auteur à multiples facettes, c'est appréciable de le retrouver dans des romans différents, une véritable prouesse de maîtriser tout cela avec un tel brio. La lecture est fluide, l'auteur construit son roman d'une telle façon qu'il n'y a pas de temps mort, un vocabulaire enrichi, tous les ingrédients pour rendre la lecture très agréable.

Les Nuits de Sophia s'adresse bien entendu à un public averti qui saura prendre beaucoup de plaisir avec les scènes érotiques nombreuses et bien retranscrites.

C'est un roman érotique bien sûr, mais pas seulement. C'est également une réflexion sur la vie, le couple, les non-dits au sein du couple justement, les interdits ou ce que notre éducation nous impose à faire ou ne pas faire, à dire ou ne pas dire ! Sophia est dans ce cas de figure là, peu de communication dans son couple, la situation s'enlise et on en arrive au divorce malheureusement. C'est la catastrophe pour Sophia, un tel événement la dévalorise totalement sur elle-même, elle culpabilise sur sa relation de couple, surtout que son ex a placé comme argument pendant le jugement que leurs relations sexuelles étaient nulles. Son avocate va lui soumettre l'idée de se reprendre en mains. Et c'est ce qu'elle va faire, elle va prendre une année sabbatique pour s'occuper d'elle. Et ça commence par changer sa garde robe, sa coiffure, se relooker entièrement, même niveau lingerie !! Elle va avoir envie de se prouver à elle-même qu'elle n'est pas cette femme décrite lors de son divorce. Pour l'aider, elle va rencontrer Mélissa, vendeuse dans le magasin où elle a acheté sa lingerie. Sophia va ressentir des troubles inconnus envers cette femme. Leur relation devient plus intime, et Mélissa va être pour Sophia une sorte de guide du sexe. Elle va vraiment lui faire tout découvrir !! Mélissa va surtout être la première personne à qui Sophia va enfin pouvoir se confier, lui raconter son passé, ce qu'elle n'avait pas fait avec son mari.
Mélissa est vraiment très importante dans cette histoire. Elle est la confidente, l'amie qui rassure Sophia dans ses moments de doute, qui la remet en question quand ça peut aller trop loin, qui lui fait bien comprendre qu'elle est maître de sa vie et de ses choix sexuels ou pas.

Sophia va goûter à tous les jeux sexuels pouvant exister, elle va aller au bout de ses limites, pour savoir justement où elles sont. Elle va se rendre compte qu'il lui manque tout de même un élément important dans tout cela, l'amour ! Mélissa sera encore d'une grande aide en lui expliquant qu'elle doit laisser faire les choses et qu'elle trouvera l'homme qui pourra vivre avec elle.

Je suis vraiment impressionnée par ce roman. Jamais on peut penser qu'il est écrit par un homme ! L'auteur a su se glisser dans la peau de la femme et retranscrire tout ce qu'elle peut ressentir intimement lors d'un rapport sexuel, ses envies, mais aussi ses doutes, et les milliers de questions qu'elle se pose. Oui bien sûr, il y a de nombreuses scènes très érotiques, étant donné que Sophia teste tout, il y a des trio, de l'échangisme...mais ce n'est jamais sans aucune vulgarité, bien au contraire. C'est finement conté, décrit, et comme on est en permanence dans la tête de Sophia, on ressent ou on se pose les mêmes interrogations qu'elle. A-t-elle réellement envie ? Le fait-elle pour elle ou pour plaire à son compagnon ? Elle est à la recherche d'elle-même à travers toutes ses rencontres.

Au-delà du premier aspect du roman érotique, c'est surtout l'évolution d'une jeune femme qui a su se remettre en question après un divorce. Au lieu de tomber dans le stéréotype de la fille qui se laisse aller, pleure tout le temps et se vautre dans le canapé avec un pot de glace, nous suivons le parcours d'une femme, certes un peu décoeuvrée au début, mais qui prend le taureau par les cornes, décide de tout changer en elle, de se découvrir pour mieux s'accepter et s'aimer. Et la Sophia de la fin du roman est totalement métamorphosée ! J'ai vraiment beaucoup apprécié ce cheminement. Elle nous donne une belle leçon de force et de maîtrise de soi !

Comme vous l'aurez deviné, cette lecture a été un régal, je n'ai plus aucun doute en l'auteur et peut lire un de ses romans sans me poser de question, je sais qu'il me plaira. J'aime les messages qu'il fait passer à travers ses écrits et nous fait nous questionnner également. Un roman que certains couples devraient lire, ça pourrait leur donner quelques idées et mettre une petite dose de piment dans leur routine, et, peut-être les préserver de la séparation !

Merci beaucoup à Gilles Milo-Vacéri pour ce très bon moment de lecture, je ne le quitte pas trop longtemps, car d'autres de ses lectures m'attendent. Et un grand merci à Anita Berchenko des Éditions du 38 pour ce service presse.

Les nuits de Sophia de Gilles Milo-Vacéri

Commenter cet article