Le Petit Monde de Frédéric Barrès

Publié le par Marie Nel

Publié aux Éditions La Bouinotte le 25 Septembre

RÉSUMÉ

L’auteur nous conte le parcours initiatique d’un enfant à travers les aléas de la vie, en puisant dans ce qu’il apprend et ressent, à son échelle. Les scènes fondatrices se déroulent à Vatan (Indre, cœur de France), pendant la fin des années 60.
Ce parcours explore le monde de sentiments universels, de la confrontation avec celui des adultes, des valeurs et de certains mystères. Le ton emprunte à la confidence, au partage et à l’humour. Nous suivons le personnage depuis le cours préparatoire jusqu’à la troisième. Par-delà l’école, il forge sa personnalité au fil des années, exprime ses doutes, ses attentes, et premières certitudes. Il s’agit d’un itinéraire doux-amer, éclairé par les découvertes et la tolérance. Cette chronique romancée est en partie autobiographique.
Le lecteur s’évade dans un monde plus grand qu’il n’y paraît, pour vivre ou revivre autrement cette période instable et faussement ingénue, celle de l’ouverture aux autres.
À suivre, Un monde plus vaste, puis, Les nouveaux mondes, consacrés à une adolescence berrichonne pendant les années 70.

MON AVIS

Ouvrir ce roman, c'est comme ouvrir une fenêtre sur le monde de Frédéric Barrès. Et comme il nous conte son enfance, il est juste que ce livre se nomme Le Petit Monde. Et il est bien rempli ! Il se situe dans le Berry, à la fin des années 60.

La première chose qui m'a séduite est la couverture. La photo en noir et blanc d'un petit garçon assis contre un muret avec son chat entre les jambes. Cet enfant se révèle être l'auteur avec son chat Noussia, qui l'attend un soir d'école. Un chapître lui est consacré. L'histoire est contée à la première personne, l'auteur nous parle donc de lui. Mais il le fait comme s'il était encore enfant. J'ai eu la sensation tout au long de ma lecture, d'avoir un petit garçon, puis un adolescent qui me racontait ses journées d'école, qui me décrivait ses professeurs, leurs manies, ses copains aussi. Il parle très peu de ce qu'il vit chez lui. Tout est surtout centré sur ses années scolaires, les années d'évolution et d'apprentissage. On suit cet écolier de la fin du primaire jusqu'à sa 3ème. Ça évolue très vite pendant cette période, on se pose des tas de questions sur des choses toute simples de la vie. On essaie de se faire une place, de se montrer, d'être plus fort que...

Les personnes de la même génération que l'auteur retrouveront dans ces pages beaucoup de leur jeunesse. Qui ne se souvient pas du poèle dans la classe ? Ou qui n'a pas eu un professeur ayant mauvaise haleine et s'obstinant à parler trop près ? Pour les plus jeunes générations, c'est un livre fort intéressant sur la façon de vivre des enfants de cette époque, les jeux de bille à la récré, la remise de diplôme lors du passage en 6ème..plein d'anecdotes qui font sourire ceux qui les ont connus, un petit brin de nostalgie malgré tout pour ma part. Le petit monde d'un enfant de cet âge est à mon avis un monde très vaste, bien plus vaste que celui des adultes. Car à cet âge là, tous les rêves sont permis, on apprend beaucoup de choses, et on ouvre l'enfant vers l'extérieur !!

J'ai déjà eu le plaisir de lire l'auteur dans Clairs-obscurs à Monaco et La deuxième vie des méduses. J'appréciais déjà énormément son style, différent car il s'agit de romans policiers. Et là je découvre une autre facette de son talent, une autre manière de conter. Je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer, les phrases sont courtes et s'enchaînent très bien, donnant beaucoup de rythme à la lecture. L'auteur a su dès la première page me prendre par la main et m'emmener avec lui dans ses souvenirs d'enfance, je me suis amusée avec lui, émue aussi, j'ai ri..Ce livre est un petit élixir de jouvence !

Je pourrais vous en parler encore, mais il est à découvrir par vous-même, laissez vous séduire et retrouver votre âme d'enfant pendant quelques pages. Venez, vous les plus jeunes, rencontrer le collégien qu'était votre père, vous verrez que vous le comprendrez bien mieux dans sa vie d'adulte !

Il me reste à remercier avec chaleur l'auteur, Frédéric Barrès, pour son talent, pour cet agréable moment passé avec lui dans son Petit Monde, pas si petit que cela. Et un énorme merci de m'avoir honorée d'un service presse et m'avoir envoyé ce roman en avant-première. J'avoue avoir hâte (déjà) de vous retrouver dans un prochain écrit, quel qu'il soit !

Le Petit Monde de Frédéric Barrès

Commenter cet article