Mon été avec Lucifer de Édith Couture Saint-André

Publié le par Marie Nel

RÉSUMÉ

Il y a trois types de journées : celles où il ne se passe rien, au point où on se demande pourquoi on s'est donné la peine de sortir du lit ; celles qui sont encombrées de complications, dont le seul but est de vous empoisonner l'existence, et puis, il y a celles où un seul événement peut faire basculer votre vie.

Aujourd'hui est une journée du troisième type : spectaculaire, inattendue, aux répercussions déterminantes pour moi, pour mes amis, pour mes ennemis.
Surtout pour mes ennemis.
Lucifer, le saviez-vous ? est une flamboyante rouquine, belle comme une madone botticellienne et gaulée comme une danseuse du Crazy Horse.
Aujourd'hui, juchée sur des stilettos vertigineux et moulée dans les cuirs noirs d'un ensemble pantalon-bustier, cette madone sulfureuse me promet la jeunesse éternelle. Que feriez-vous à ma place ? Ce récit, drôle, enlevé et pétillant, est l'histoire de Mathilde, une Québécoise baby-boomer de 60 ans à qui la science et la médecine ont promis, comme à tous les baby-boomers, une santé indéfectible et la jeunesse éternelle, voire : l'immortalité.
De toute évidence, la promesse n'a été que partiellement tenue. Mathilde décide de s'adresser à quelqu'un qui a la réputation de tenir ses promesses : Lucifer. Alias Lucy Fériale. Lulu pour les intimes. Lucy est d'accord pour un pacte. Bien naturellement. Mais, en tant que femme d'affaires avisée, patronne d'une Business Unit, elle pose une condition : récupérer des âmes. Normal, c'est dans son job description.
Au début, Mathilde a des sursauts de conscience. Ça la chiffonne cette histoire de morts. Elle rechigne. Mais lorsqu'elle voit le résultat : passer de 60 à 45 ans en moins d'une semaine, avec son énergie toute requinquée, sa vitalité qui casse la baraque et une peau de pêche, elle en redemande, établit une liste, donne des noms à Lucifer.

MON AVIS

Le résumé vous parle déjà beaucoup de l'histoire, et je n'aimerais pas tout dévoiler sur cette histoire. Je peux vous dire que je me suis régalée du début à la fin. Je découvre la plume de l'auteur et son style, un pur régal ! Une plume fluide, légère, un style rythmé, sans lourdeur, tout cela rend la lecture rapide et agréable. Sans oublier une bonne dose d'humour ! Ce roman m'a fait du bien, j'ai pris plaisir à le lire, il est rafraichissant, pétillant. Et pourtant il ne parle pas d'un sujet très joyeux ! On n'a pas tellement envie de sourire en parlant de vieillissement, mais l'auteur a eu cette trouvaille géniale de faire réfléchir le lecteur sur ce sujet tout en s'amusant !

Pour parler en gros de l'histoire, Mathilde et Sandy sont deux amies approchant la soixantaine. Sandy a recours à tout ce qui peut la rajeunir, produits de beauté, chirurgie esthétique, tout pour ne pas montrer les signes de l'âge. Mathilde, elle, n'adhère pas à tout cela, mais se demande quand même comment elle va passer le cap de son anniversaire !! Jusqu'à ce qu'elle rencontre par hasard une demoiselle flamboyante se présentant sous le nom de Férale, Lucy pour les intimes. Mathilde ne fait pas le rapprochement tout de suite de ce que représente cette jeune personne. Lorsque Lucy lui propose de lui rendre des années, et d'ainsi la rajeunir, Mathilde teste d'abord. Il suffit juste qu'elle donne le nom d'un des hommes qui l'a fait souffrir et elle rajeunit du nombre d'années vécues avec lui...Mathilde est ainsi embarquée dans un engrenage où elle se demande si elle va en sortir...

Un thème simple à première vue, mais tellement bien développé ici qu'il est vraiment accrocheur. Les personnages sont très touchants, Mathilde, Sandy, Philippe, les autres amis en couple, qui dépriment plus ou moins. À travers eux, on voit des réactions différentes face à la vieillesse, à la jeunesse qui part. Il y a ceux qui veulent la rattraper, qui essaient de séduire plus jeune qu'eux, qui se laissent aller et ne prennent plus soin d'eux, qui acceptent, qui regrettent les actes passés. C'est vraiment un développement qui fait réfléchir le lecteur, en tout cas ce fut mon cas.

En plus, Mathilde et Lucifer ont des discussions très intéressantes sur la religion, sur le rôle du Patron (Dieu), sur les différents faits relatés depuis des temps et des temps, Adam et Eve, Noé, etc..Lucifer explique qu'il a toujours eu un rôle à jouer dans tout cela, mais toujours caché. J'ai apprécié ces considérations, elles font voir les choses d'une autre façon, et nous montrent une fois de plus que tout peut être interprétable comme on le veut !! Leurs échanges sont vraiment très drôles aussi. J'ai trouvé au début le final banal par rapport à tout le reste du roman, jusqu'à ce que je lise la dernière phrase, Mathilde et Lucy vont revenir !! Alors là, j'attends impatiemment une suite, car je me demande si Lucy ne va pas réclamer un dû ! À suivre donc...

Tout le roman se passe à Montréal, et l'auteur a fait de très belles descriptions sur les différents lieux, si réalistes que l'on s'y croirait. Cela vaut aussi pour la galerie d'art, tout est parfaitement décrit, mais sans lourdeur. C'est un roman très imagé, je le verrai bien en film !

Je me suis vraiment régalée avec Mathilde, Lucy et tous les autres. Un très bon moment de lecture, une très belle leçon de vie aussi. À chacun son point de vue par rapport à l'histoire, mais pour ma part, elle m'a confortée dans le fait de vivre au jour le jour et de profiter de chaque moment de la vie pour ne pas avoir à regretter plus tard !

Découvrez vous aussi ce très bon roman et entrez dans l'histoire de Mathilde et Lucy...

Je tiens à remercier Chris EBouquin pour m'avoir fait découvrir Edith Couture de Saint-André.

Mon été avec Lucifer de Édith Couture Saint-André

Commenter cet article