Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marie-Nel lit

Ne ferme pas ta porte tome 2 de Lanabellia

10 Juin 2016 , Rédigé par Marie Nel

Paraît le vendredi 10 juin

RÉSUMÉ

Emily vit avec sa sœur Tracy. Depuis peu, la tranquillité de la jeune femme est remise en question par Dévin Daney, le petit ami de son aînée. Emily ne le supporte pas et il s’amuse à la rendre dingue. Elle est introvertie, il est dévergondé. Elle aime lire, il passe son temps à jouer dans un bar avec son groupe. Elle cherche quelqu’un de doux et attentionné, c’est un bad boy. Emily n’a rien à voir avec lui, alors pourquoi se sent-elle autant attirée ? Finira-t-elle par succomber à son charme ?

MON AVIS

Après avoir fait la connaissance de Emily, sa sœur et tous ses amis dans le précédent tome, on les retrouve tous dans des situations parfois rocambolesques !! Un épisode riche en émotions de toute sorte, en revirement de situation ! Tout s'enchaîne très vite, et vraiment très accrocheur.

J'avoue avoir ri, Emily et Dévin joue vraiment au jeu du chat et de la souris. C'est à celui qui envoie la vanne ou fait une farce le premier ! Mais derrière tout cela, se cachent beaucoup de sentiments que les protagonistes ne veulent pas ressentir, mais cela ne se commande pas ! L'auteur nous montre un Dévin plus fragile qu'il n'y paraît, et une Emily qui ne sait plus trop où elle en est ! La pauvre doit jongler entre sa sœur et ses soucis, son petit ami officiel Demsey, et l'ex un peu trop collant....épuisant tout cela !

D'ailleurs, sans jeu de mots, Emily ne sait plus si elle doit fermer sa porte ou pas !

Une suite que j'ai appréciée autant que le début. Lanabellia ne nous ménage pas avec la fin, mais je commence à avoir l'habitude !! plein d'émotions, de sensations, de sensualité...un bon mélange pour un bon moment de lecture.

Merci une nouvelle fois à Lanabellia et à Marie de Nisha Éditions.

Ne ferme pas ta porte tome 2 de Lanabellia

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article