Le goût du thé celui du vent Saison 2 de Eve Borelli

Publié le par Marie Nel

Paraît le vendredi 13 mai

RÉSUMÉ

Élinor est une curieuse jeune femme passionnée par le thé. Elle parcourt le monde pour le faire découvrir sur sa chaîne Youtube, revenant à Gruissan uniquement pour s’occuper de sa petite boutique ; adorable lieu de rencontre, son rêve d’enfant.

Une vie calme et douce, soudainement envahie par le trouble, lorsqu’en plein orage, Élinor rencontre le bel Amaury, kitesurfeur et chasseur de tempêtes aux quatre coins du monde. La romantique saura-t-elle convaincre l’homme blessé de remplir sa vie d’amour plutôt que de bourrasques ?

MON AVIS

La lecture de la saison 1 m'avait déjà conquise, alors après avoir fini cette suite et fin, je suis complètement sous le charme, à la fois de la plume de Ève Borelli, mais aussi des personnages Élinor et Amaury !

Ils forment vraiment un beau couple, amoureux l'un de l'autre. On les retrouve quelques temps après la fin de la précédente saison. La première scène pourrait être culte, et m'a fait bien rire !! elle en fait des efforts Élinor pour plaire à son surfeur ! Malgré ses nombreux doutes pour la survie de leur couple avec leur métier bien différent, ils ont trouvé un bon compromis, je dirais même la solution idéale. Tout en ce début de lecture est tout beau tout rose, jusqu'à l'arrivée d'une personne qui met des bâtons dans les roues ! Cela aurait été trop bien ! À Amaury d'être convaincant maintenant !

Juana et Laurent sont toujours là, plus que jamais même, avec leur propre vie et soucis. On fait la connaissance des parents d'Élianor...ah les diners de famille où l'on présente l'homme de sa vie, il s'en passe des choses !! et que dire sur mamie Huguette ? Oh alors elle, j'aimerais la connaître dans la vie, que de bonnes parties de rire en perspective !!

Tout ce beau petit monde, toutes ces histoires entre les uns et autres font de cette saison un très bon moment de lecture. Impossible de décrocher, on se laisse happer dès la première ligne, beaucoup d'humour, de tendresse, d'amour et toujours une belle odeur de thé qui flotte..

Éva Borelli m'a plus que séduite avec ce roman en deux parties. J'ai d'ailleurs été triste de les quitter tous. Mais il faut bien mettre le mot Fin quelque part ! Tout comme sa couverture, il ressort de ma lecture beaucoup de plaisir, d'émotions, des senteurs suaves et sucrées...

Plongez vous aussi dans « Le gôut du thé, celui du vent » et laissez vous bercer par ces nombreuses sensations séduisantes.

Ève Borelli, merci pour cette agréable lecture, et merci à Nisha Éditions pour ce service presse toujours aussi plaisant.

Le goût du thé celui du vent Saison 2 de Eve Borelli

Commenter cet article