Alia et les voleurs de l'ombre de Sophie Auger

Publié le par Marie Nel

Paraît ce vendredi 25 mars chez Nisha Éditions

RÉSUMÉ

Vadim dérobe aux riches propriétaires des toiles de maîtres pour les rendre à leurs véritables propriétaires moins fortunés. Hautain, méprisant, il enchaîne les filles et les soirées extrêmes.
Mais lorsqu'il rencontre à Saint Pétersbourg la douce et fragile Alia, sa vie bascule. Quatre ans plus tard, leurs chemins se croisent à nouveau et il risquera tout pour la sauver d'un destin brisé.


MON AVIS


Sophie Augier m'avait totalement torturée avec la fin du précédent tome, en me laissant avec une énorme énigme, mêlée de déception et de questionnements.

On retrouve Vadim, deux heures après la nouvelle apprise, et les premières pages vont défiler comme ça dans le temps, entraînant Vadim dans le vice, l'alcool, en ce qu'il était avant de rencontrer Alia. Et l'histoire commence vraiment quatre ans après !! J'ai été très surprise par ce choix de l'auteur ! Car évidemment, cela nous amène encore une foule de questions !

Il va retrouver son frère Dimitri, qui a bien changé lui aussi. Ils ont un dernier projet à réaliser, important à leurs yeux. Louise va beaucoup les aider. D'ailleurs, Alia intervient très peu dans cet opus, tout est plus centré sur les trois autres personnages. Elle est dans les pensées de Vadim, mais reste un fantôme.

Pour ma part, j'ai préféré ce second opus, encore plus mouvementé que le premier. On va de rebondissements en rebondissements, le suspense est présent tout le temps. Même quand on s'imagine que la situation est redevenue calme, en fait, on se trompe, un nouveau problème vient se mettre en travers de la route de Vadim ou Dimitri.

L'auteur a donné encore plus de profondeur à ses héros. Surtout à Vadim, cet homme qui, derrière sa façon de vivre, donne l'apparence d'une personne n'arrivant pas à assumer ses problèmes, est en fait quelqu'un de très sensible. Quoi de mieux que se faire passer pour quelqu'un d'autre ?

Il n'y a vraiment rien à redire sur cette fin par contre. Et quel final !! on en arrive essoufflé !! jamais, à un seul moment, on ne peut penser à arriver à cela, le mystère est complet jusqu'à la dernière page, même le dernier mot !!

Je vous recommande vraiment cette lecture, je remercie beaucoup Nisha Éditions de m'avoir permis de découvrir la plume et le style de Sophie Augier, j'ai particulièrement apprécié sa façon de jouer avec nos nerfs et nos sentiments, quels qu'ils soient..

Alia et les voleurs de l'ombre de Sophie Auger

Commenter cet article